Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Hypallage
Figure de style

Définition

Une hypallage consiste à attribuer à un ou plusieurs mots d’une phrase ce qui s’applique à d’autres mots de cette même phrase.

L’hypallage concerne généralement les adjectifs.

Exemples

Ici, « Obscurs » s’applique à « nuit », et «solitaire » à « ils » :

« Ils allaient obscurs dans la nuit solitaire à travers l’ombre »

Énéide, VI, 268 29-19 avant J.-C.

Virgile

Ici, les adjectifs « rêveur » et « solitaire » qui se rattachent aux mots « pas » et « sentier » s’appliquent en réalité au « je » du narrateur :

« Je suis d’un pas rêveur le sentier solitaire »

« L’Automne », Méditations poétiques 1820

Alphonse de Lamartine

L’adjectif « charmant » s’applique en fait à « yeux », et l’adjectif « polis » à « minéraux » :

« Ses yeux polis sont faits de minéraux charmants »

« Avec ses vêtements ondoyants et nacrés », Les Fleurs du mal 1857

Charles Baudelaire

L’adjectif « avide » s’applique en fait au substantif « marchand » :

« Ce marchand accoudé sur son comptoir avide. »

Les Chants du crépuscule 1835

Victor Hugo