Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Personnification
Figure de style

Définition

La personnification consiste à attribuer des caractéristiques humaines (parole, sentiments, pensées, actions spécifiques) à un objet, un animal, un être inanimé ou une chose abstraite.

Dans ses Fables, Jean de La Fontaine utilise beaucoup la personnification car il y met en scène des animaux ou des éléments de la nature qui peuvent parler, et auxquels il attribue des caractères humains.

Exemples

« Le Chêne, un jour, dit au Roseau :
Vous avez bien sujet d’accuser la Nature ;
Un Roitelet pour vous est un pesant fardeau. […] »

« Le Chêne et le Roseau », Fables 1668

Jean de La Fontaine

« Le mistral était en colère, et les éclats de sa grande voix m’ont tenu éveillé jusqu’au matin. »

« Le phare des Sanguinaires », Lettres de mon moulin 1869

Alphonse Daudet

« La rue assourdissante autour de moi hurlait. »

« À une passante », Les Fleurs du mal 1857

Charles Baudelaire

Ici, après avoir personnifié le sol capable de marcher, Proust met l’accent sur la personnification de « l’Habitude » en lui attribuant une majuscule :

« Et à partir de cet instant, je n’avais plus un seul pas à faire, le sol marchait pour moi dans ce jardin où depuis si longtemps mes actes avaient cessé d’être accompagnés d’attention volontaire : l’Habitude venait de me prendre dans ses bras et me portait jusqu’à son lit comme un petit enfant. »

Du côté de chez Swann 1913

Marcel Proust