Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

A/à
Leçon

La lettre « a » forme un mot différent selon qu’elle porte ou non un accent. Le mot prend alors un sens différent, c’est pourquoi il est important de distinguer ces deux orthographes.

« A »

bannière à retenir

À retenir

Le mot « a », sans accent, est le verbe « avoir » conjugué au présent de l’indicatif ou l’auxiliaire « avoir » d’un verbe conjugué au passé composé à la troisième personne du singulier.

bannière exemple

Exemple

Ainsi, on écrit « a » sans accent dans la phrase « il a soif » parce qu’il s’agit bien du verbe « avoir » conjugué à la troisième personne (« il ») du présent de l’indicatif.

On écrit aussi « il a bu » sans accent, parce qu’il s’agit cette fois de l’auxiliaire « avoir » employé pour conjuguer le verbe « boire » au passé composé.

bannière attention

Attention

Quand il s’agit du verbe « avoir » conjugué au présent de l’indicatif ou de l’auxiliaire « avoir » d’un verbe conjugué au passé composé, « as » peut s’écrire avec un « s » s’il est employé à la deuxième personne du singulier, comme dans « tu as soif » ou « tu as bu ».

« À »

bannière à retenir

À retenir

Le mot « à » avec accent est une préposition, c’est-à-dire un mot invariable de la même classe grammaticale que « de », « en », « dans », « par », « pour », « sur », etc.

bannière exemple

Exemple

Par exemple, dans la phrase « il vit à Londres », « à » est une préposition et non pas un verbe, c’est pourquoi on l’écrit avec un accent.

Distinguer « a » et « à »

bannière astuce

Astuce

Quand on hésite entre « a » avec ou sans accent, on peut le remplacer par le verbe « avoir » conjugué à la troisième personne du singulier à l’imparfait de l’indicatif : « avait ».

  • Si la phrase reste correcte, c’est qu’il s’agit bien du verbe ou de l’auxiliaire.
  • On écrit donc « a » sans accent.
  • Si la phrase n’a plus de sens, c’est qu’il s’agit de la préposition.
  • On écrit donc « à » avec accent.
bannière exemple

Exemple

Ainsi, on peut dire « il avait soif » et « il avait bu », mais pas « il vit avait Londres », c’est pourquoi on écrit le « a » sans accent dans « il a soif » et « il a bu », mais avec accent dans « il vit à Londres ».

bannière attention

Attention

On n’emploie pas la préposition « à » entre deux noms communs pour indiquer la possession.

  • On ne dit pas « la mère à Léa » mais « la mère de Léa ».