Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

On/ont
Leçon

« On »

« On » est un pronom personnel indéfini de la troisième personne du singulier. Il désigne quelqu’un d’indéterminé.

On raconte qu’il est parti définitivement. 

  • Le pronom « On » ne fait pas référence à une personne précise.

Dans la langue courante, « on » est toutefois souvent employé à la place du pronom « nous ».

C’est l’heure. On y va ?

bannière astuce

Astuce

« On » est toujours sujet d’un verbe à la troisième personne du singulier. Il précède donc toujours un verbe à la forme affirmative (ou négative) et le suit à la forme interrogative.

Forme affirmative : On pense qu’il arrivera bientôt.
Forme interrogative : Sait-on quand il arrivera ?

« Ont »

« Ont » est la forme du verbe « avoir » conjugué à l’indicatif présent à la troisième personne du pluriel.

Ils n’ont aucune chance de gagner.

« Ont » est employé comme auxiliaire dans les verbes conjugués à un temps composé (temps qui nécessite deux mots ou plus pour être conjugué).

Les garçons ont repris deux fois du gateau.

  • « Ont » est l’auxiliaire « avoir » qui permet de conjuguer le verbe « reprendre » au passé composé.
bannière astuce

Astuce

Dans une phrase affirmative (ou négative), la forme « ont » se rencontre toujours après le sujet, quand celui-ci peut être remplacé par « ils » ou « elles ».
Dans une phrase interrogative, « ont » est placé avant ce même sujet.

Forme affirmative : Les enfants ont apprécié leurs vacances.
Forme interrogative : Ont-ils apprécié leurs vacances ?

Différencier « on » et « ont »

bannière astuce

Astuce

Pour ne plus hésiter entre les orthographes « on » et « ont », il est possible de procéder à un remplacement. Si la phrase conserve un sens après qu’on a remplacé le mot par « avaient », c’est qu’il faut écrire « ont » et surtout pas « on ».

On a bien ri.

  • Dans la phrase, remplacer « on » par « avaient » donne un non sens : « Avaient a bien ri ». 😱
    En revanche, passer de « ils ont bien ri » à « ils avaient bien ri » conserve une phrase correcte et porteuse de sens.