Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Arthur Conan Doyle
Auteur

Biographie

Conan Doyle est né en Écosse en 1859. Intéressé par les sciences, il entreprend des études de médecine. C’est également depuis son plus jeune âge un passionné d’histoire, et il aime aussi écrire des nouvelles.
À partir de 1880, il s’embarque sur un baleinier en tant que médecin et voyage au Groenland, en Norvège et au Danemark. Une seconde expédition le mène le long de l’Afrique.
À son retour en Angleterre, il se marie et mène une vie de famille avec Louisa Hawkins, puis à la mort de celle-ci, avec sa deuxième épouse Jean Elizabeth Leckie. Il travaille en tant que médecin libéral, et le peu de patients fréquentant son cabinet lui laisse le temps d’écrire. Sa toute première nouvelle publiée, Une étude en rouge, voit l’apparition de Sherlock Holmes, son personnage fétiche.
Les histoires de Sherlock Holmes rencontrent tout de suite un grand succès. Conan Doyle est conscient de la légèreté du genre policier et préfèrerait écrire des essais ou des livres historiques. Mais c’est pourtant ses histoires de détectives qui lui permettent d’abandonner la médecine et de vivre de sa plume.

1859 - 1930

Status

Écrivain

Médecin

Genres

Policier

Science-fiction

Histoire

Bibliographie sélective

Les Aventures de Sherlock Holmes 1892

Le Chien des Baskerville 1902

Le Retour de Sherlock Holmes 1905

La Vallée de la peur 1915

Œuvre

Les œuvres historiques que Conan Doyle considéraient comme son vrai travail littéraire n’ont jamais connu de succès et sont aujourd’hui tombées dans l’oubli. C’est au contraire Sherlock Holmes, qui ne constituait pour son auteur qu’un travail alimentaire, qui le rendit célèbre.
Les histoires de Sherlock Holmes ont renouvelé le genre du roman policier, en apportant une dimension nouvelle à l’enquête, aussi méticuleusement soignée qu’un jeu de piste. Le personnage de Sherlock Holmes se caractérise en effet par un sens de la logique extrêmement développé, allié à une très bonne capacité d’observation. Ses enquêtes prennent la forme d’une démonstration quasi mathématique, enchaînant les déductions. De plus, les récits de Conan Doyle sont également marqués par ses connaissances scientifiques, et notamment médicales.
Voulant se consacrer à d’autres écrits, Conan Doyle a raconté la mort de Sherlock Holmes, dans Le Dernier problème, mais la protestation du public l’a contraint à redonner vie au détective.

Citations

« Je considère que le cerveau de l’homme est, à l’origine, comme une petite mansarde vide et que vous devez y entasser tels meubles qu’il vous plaît. Le sot y entasse tous les fatras de toutes sortes qu’il rencontre, de sorte que le savoir qui pourrait lui être utile se trouve écrasé »

Une étude en rouge 1887

« Lorsque le docteur Mortimer eut achevé sa lecture, il remonta ses lunettes sur son front et regarda Sherlock Holmes. Ce dernier bâilla, jeta le bout de sa cigarette dans le feu et demanda laconiquement :
‟Eh bien ?
- Vous ne trouvez pas ce récit intéressant ?
- Si ; pour un amateur de contes de fées.” »

Le Chien des Baskerville 1902

« C’était un chien, un chien énorme, noir comme du charbon, mais un chien comme jamais n’en avaient vu des yeux de mortel. Du feu s’échappait de sa gueule ouverte ; ses yeux jetaient de la braise ; son museau, ses pattes s’enveloppaient de traînées de flammes. Jamais aucun rêve délirant d’un cerveau dérangé ne créa vision plus sauvage, plus fantastique, plus infernale que cette bête qui dévalait du brouillard. »

Le Chien des Baskerville 1902

« Lorsque vous avez éliminé l’impossible, ce qui reste, si improbable soit-il, est nécessairement la vérité. »

Le Signe des quatre 1890