Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Celsius
Scientifique

Biographie

Anders Celsius nait à Uppsala le 27 novembre 1701. Son père et ses grand-pères étaient professeurs d’astronomie à l’Université. Anders Celsius devient à son tour professeur d'astronomie en 1730.

Il voyage en Europe pour rencontrer les astronomes connus de son temps et visiter les observatoires comme celui de Paris. Il participe à une grande expédition au nord de la Suède accompagné d’astronomes français. Ils mesurent un arc de méridien dans cette région du pôle et confirment que la Terre est aplatie aux pôles.
Cela rend Celsius célèbre et lui permet de faire construire un observatoire astronomique moderne à Uppsala, achevé en 1741.

Il s’intéresse à la géodésie, la science de la mesure de la taille et de la forme de la Terre, et à la météorologie, qui étaient alors des branches de l’astronomie. Pour ses observations météorologiques, Celsius construit un thermomètre au mercure qui le rendra célèbre.

Il donne le premier une explication aux aurores boréales liée au magnétisme terrestre.
Il décrit une méthode permettant de mesurer la magnitude des étoiles avec un dispositif à faible marge d’erreur. Celsius jouit en Suède d’une grande renommée. Ses travaux sont reconnus et publiés dans les sociétés scientifiques suédoises. Il meurt de la tuberculose le 25 avril 1744, à 43 ans.

1701 - 1744

Status

Physicien

Astronome

Œuvre

Malgré l’apport de Celsius au domaine de l’astronomie au sens actuel du terme (étude des aurores boréales et mesure de la magnitude des étoiles), c’est surtout pour l’invention qu’il fit d’une échelle centigrade relative des températures que l’astronome suédois est devenu célèbre. Il a donné le nom à l’unité de cette échelle : le degré Celsius (°C).

En 1742, en effet, Celsius construit un thermomètre à mercure (inventé vingt ans plus tôt par Daniel Fahrenheit) avec une échelle centigrade (division d’une échelle en cent graduations) originale : il s’agit de prendre comme point de repère fixe la température de changement d’état de l’eau. Ainsi, le degré 0 correspond à la température d’ébullition de l’eau et le degré 0 à sa solidification. L’échelle est donc inversée, par rapport à celle que l’on connaît aujourd’hui ! C’est à Carl von Linné, trois ans plus tard, que l’on doit l’inversion de l’échelle de mesure des températures.

C’est cette échelle que l’on utilise dans la vie courante pour mesurer la température et l’expression de la température en degrés Celsius est la plus répandue dans le monde. En physique, on parle de température thermodynamique qui est une mesure absolue de la température et dont l’unité du Système International est le kelvin (k). La température en kelvin correspond à la température en degrés Celsius avec un décalage de 273,15 k, de telle sorte que 0 k = -273,15 °C.