Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Charles Baudelaire
Auteur

Biographie

Crédit photo : Étienne Carjat, 1863

Charles-Pierre Baudelaire est né à Paris le 9 avril 1821. Après avoir passé une partie de son enfance et de sa scolarité à Lyon, il retourne vivre à Paris où il obtient son baccalauréat. Les relations avec son beau-père sont conflictuelles : il ne supporte pas de partager l’amour de sa mère. À Paris, il s’éprend d’une certaine Jeanne Duval, qui devient sa muse et sa maitresse. Baudelaire mène une vie de débauche, il est endetté et plonge dans les « paradis artificiels » de la drogue, notamment l’opium, dont il fait une consommation régulière. En février 1848, il participe aux barricades. Il tient ensuite Napoléon III en piètre estime, mais Baudelaire ne s’engage pas particulièrement dans ses écrits d’un point de vue politique. Il part en Belgique en 1864, où il rend plusieurs visites à Victor Hugo, alors exilé. Deux en plus tard, il est victime d’un malaise à la suite duquel il souffre d’aphasie et hémiplégie. Le 31 août 1867, Baudelaire est emporté par la syphilis.

1821 - 1867

Status

Écrivain

Poète

Critique

Traducteur

Genres

Poésie

Critique

Bibliographie sélective

Les Fleurs du mal 1857

Les Paradis artificiels 1860

Le Spleen de Paris 1869 (posthume)

Mon cœur mis à nu 1887 (posthume)

Œuvre

Charles Baudelaire a marqué la poésie du XIXe siècle par son style audacieux, entre lyrisme romantique et modernité. En 1857 paraît son désormais célèbre recueil Les Fleurs du mal. Baudelaire est poursuivi et condamné pour « immoralité ». Son recueil se voit amputé de plusieurs poèmes et il doit payer une forte amende. Profondément marqué par cet épisode, il parvient toutefois à faire publier les poèmes interdits en Belgique. Le Spleen de Paris, autre recueil emblématique de l’écrivain, paraît quant à lui à titre posthume. L’écriture poétique de Baudelaire est une écriture des sens. Il met cette écriture sensorielle au service d’un esprit provocateur et fondamentalement moderne, et se plait à jouer avec les inversions de valeurs. C’est ainsi qu’il prône la beauté dans l’horreur, et n’hésite pas à décrire des sujets morbides avec sensualité comme dans le poème « Une Charogne ». Malgré son talent, il demeure un poète incompris de son époque. Charles Baudelaire s’illustre cependant en tant que critique d’art. Il publie d’ailleurs trois Salons, dans lesquels il fait la critique d’œuvres d’art lors de grandes expositions parisiennes. Mais Baudelaire est aussi reconnu comme le traducteur attitré de l’œuvre d’Edgar Allan Poe, pour lequel il a une grande admiration.

Citations

« Ce qui est créé par l’esprit est plus vivant que la matière. »

Fusées 1851

« Le poète est semblable au prince des nuées. Ses ailes de géant l'empêchent de marcher. »

Les Fleurs du mal 1857

« Le parfums, les couleurs et les sons se répondent. »

Les Fleurs du mal 1857

« Le poète jouit de cet incomparable privilège, qu'il peut à sa guise être lui-même et autrui. »

Le Spleen de Paris 1869