Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Copernic
Scientifique

Biographie

Nicolas Copernic est né en Pologne le 19 février 1473 dans une famille bourgeoise. Après avoir étudié les arts à l'Université de Cracovie, il se rend en Italie pour étudier le droit canonique et civil, la médecine, les mathématiques et surtout l'astronomie. Ses connaissances touchent donc de très nombreux domaines et ses compétences sont multiples.

De retour en Pologne en 1503, Copernic consacre toute sa vie à mener de front son travail de chanoine (membre du clergé chargé d’administrer un diocèse) et ses recherches en astronomie à Frombork au nord du pays.

Ses observations conduisent Copernic à remettre en question le géocentrisme (idée que la Terre est placée au centre de l'Univers) qui était alors la doctrine acceptée. Il développe ses théories dans ses ouvrages, en particulier le De Revolutionibus Orbium Coelestium (« Au sujet de la rotation des sphères célestes ») achevé vers 1530 et publié seulement après sa mort. Copernic a volontairement retardé la publication de ses idées car il craignait la réaction hostile de l'Eglise. Il meurt le 24 mai 1543.

1473 - 1573

Statut

Physicien

Astronome

Œuvre

Par ses observations et l’étude de savants de l’Antiquité, Copernic montre les défaillances du système astronomique géocentrique qui prévaut à son époque. Il propose alors une représentation du monde et de l’univers radicalement différente. Selon lui :

  • c’est le Soleil et non la Terre qui est au centre de l’univers (on parle donc d’héliocentrisme, car hélios signifie « soleil » en grec ancien) ;
  • la Terre n’est pas immobile : elle tourne autour du Soleil ;
  • la Terre effectue aussi une rotation sur elle-même.

Ce renversement du modèle de représentation de l’univers est connu sous le nom de « révolution copernicienne ». Cependant, ce n’est qu’après la mort de Copernic que ses idées prennent une grande influence et révolutionnent la pensée, ouvrant aux savants de nouvelles perspectives, non seulement en astronomie mais aussi dans tous les domaines de la connaissance humaine.