Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Edmond Rostand
Auteur

Biographie

Crédit photo : Bibliothèque du congrès des États-Unis

Edmond Rostand naît dans une famille marseillaise. Il suit ses études au collège Stanislas puis déménage à Paris pour étudier le droit. Il ne devient jamais avocat préférant se consacrer à la littérature. C’est avec la poésie qu’il débute sa carrière d’écrivain, mais c’est le théâtre qui lui fait connaitre la consécration à l’âge de 29 ans.

Il épouse la poétesse Rosemonde Gérard en 1890 et a deux fils. Il est fait commandeur de la Légion d’honneur et est élu à l’Académie française à l’âge de 33 ans. Il meurt en 1918 après avoir contracté la grippe espagnole.

1868 - 1918

Status

Écrivain

Genres

Théâtre

Poésie

Bibliographie sélective

Les Romanesques 1894

Cyrano de Bergerac 1897

L’Aiglon 1900

Chantecler 1910

Œuvre

À 17 ans, Edmond Rostand écrit une pièce restée inédite Les Petites Manies ainsi qu’une nouvelle Mon La Bruyère. En 1888, l’auteur compose une pièce de théâtre, Le Gant rouge. Ses deux premiers recueils de poésie, Les Musardines et Ode à la musique sont publiés en 1890. C’est avec la pièce de théâtre Les Romanesques (1894) qu’il connaît le succès. Il y inverse l’intrigue de Roméo et Juliette.

Mais la véritable gloire vient avec Cyrano de Bergerac (1897) qui est l’un des plus grands succès de l’histoire du théâtre. Suivent d’autres œuvres comme La Princesse lointaine (1895), La Samaritaine (1897), L’Aiglon (1900).

L’œuvre de Rostand est admirable par sa virtuosité verbale, son choix des mots, sa maîtrise des différents registres et des différents tons. Tirades, envolées lyriques, figures de style, ses pièces sont d’une très grandes richesses.

Citations

« Un baiser, qu'est-ce ? Un serment fait d'un peu plus près, un aveu qui veut se confirmer, un point rose qu'on met sur l’i du verbe aimer ; c'est un secret qui prend la bouche pour oreille »

Cyrano de Bergerac 1897

« Moi, Monsieur, si j’avais un tel nez, il faudrait sur le champ que je l’amputasse ! »

Cyrano de Bergerac 1897

« C’est un roc !…c’est un pic !… c’est un cap ! Que dis-je, c’est un cap ?… C’est une péninsule ! »

Cyrano de Bergerac 1897

« Il n'est de grand amour qu'à l'ombre d'un grand rêve »

Chantecler 1910