Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Ferdinand Walsin Esterhazy
Personnage historique

Biographie

Crédit photo : Auteur inconnu, 1898

Il naît à Paris dans une famille militaire : son oncle et son père sont généraux. Après son échec au concours de Saint-Cyr, il intègre la Légion d’Antibes où il obtient le titre de sous-lieutenant. Il gravit les échelons avec son engagement au sein de la Légion étrangère française. C’est à partir de 1894 qu’il débute ses activités d’espion pour le compte des Allemands. En 1895, le colonel Georges Picquart découvre qu’Esterhazy est le véritable auteur du bordereau qui fit condamner Alfred Dreyfus.

Jugé, il est acquitté et remis en liberté le 12 août 1898, affirmant avoir écrit ce bordereau sur l’ordre de ses chefs. En 1899, lors du procès Dreyfus à Rennes, il n’est pas convoqué. Pendant 3 ans, il est le correspondant du journal antidreyfusard La Libre Parole. Il s’installe en 1908 dans la ville de Harpenden en Angleterre sous un faux nom. Il meurt en 1923 à Harpenden, où il est enterré au cimetière de l’église Saint Nicholas sous sa fausse identité, celle du comte Jean de Vollemont.

1847 - 1923

Status

Militaire