Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Guillaume Apollinaire
Auteur

Biographie

Crédit photo : auteur inconnu, 1916

Apollinaire nait à Rome le 25 août 1880 d’une mère polonaise et d’un père inconnu, sous le nom de Guillaume Albert Vladimir Alexandre Apollinaire de Kostrowitzky. En 1887, il déménage à Monaco. Élève calme et appliqué durant sa scolarité, il n’est cependant pas reçu au baccalauréat.

Il s’installe à Paris en 1900. La capitale jouit à l’époque d’un rayonnement artistique et littéraire important. Apollinaire obtient un diplôme de sténographie et travaille dans la finance. La vie parisienne lui offre rapidement l’opportunité de rencontrer des artistes avec qui il se lie d’amitié, tel que Pablo Picasso. Progressivement, il se fait un nom parmi les écrivains français.

Lorsque la guerre éclate, Apollinaire s’engage dans l’armée française. C’est à cette époque qu’il tombe amoureux d’une comtesse, Louise de Coligny-Châtillon, qu’il surnomme affectueusement Lou. Il entretient avec elle une longue correspondance, mais leur relation amoureuse prend fin en 1915. Madeleine Pagès, une professeure de lettres, devient ensuite sa femme. Le 17 mars 1916, il est blessé à la tête par un éclat d’obus. Évacué du front, il rentre affaibli à Paris et meurt de la grippe espagnole deux ans plus tard, le 9 novembre 1918.

1880 - 1918

Status

Écrivain

Poète

Genres

Poésie

Conte

Théâtre

Littérature érotique

Bibliographie sélective

Alcools 1913

Le Poète assassiné 1916

Calligrammes 1918

Poèmes à Lou 1955

Œuvre

Apollinaire est considéré comme un poète majeur du XXe siècle. Entre 1901 et 1907, il publie des articles, poèmes et contes dans des revues diverses. Commençant à vivre de sa plume, il prend le pseudonyme d’Apollinaire, son cinquième prénom qu’il tient de son grand-père, Apollinaris, non sans arrière-pensée puisque ce prénom évoque Apollon, le dieu des arts et plus particulièrement de la poésie.

L’auteur se démarque très vite par son originalité, entre modernité, comme en témoigne la forme de ses poèmes, et tradition, de par les sujets et thèmes traités. L’imagination tient une place toute particulière dans sa création poétique. Il libère la forme du poème en s’affranchissant des modèles en vigueur, notamment à travers les vers libres et surtout les calligrammes, ces poèmes sous forme de dessins qui amènent la poésie vers des horizons très visuels.

Outre la poésie, Apollinaire s’essaye à différents genres littéraires : contes, récits, théâtre et même littérature érotique. Figure de proue de l’ « Esprit nouveau » et véritable avant-gardiste, il contribue aux mouvements du cubisme et du surréalisme (dont il invente d’ailleurs le nom), en opposition au réalisme de l’époque.

Citations

« Avant tout, les artistes sont des hommes qui veulent devenir inhumains. »

Les Peintres cubistes 1913

« Un Picasso étudie un objet comme un chirurgien dissèque un cadavre. »

Les Peintres cubistes 1913

« Vienne la nuit sonne l’heure
Les jours s’en vont je demeure. »

« Le Pont Mirabeau »

Alcools 1913

« Rien n’est mort que ce qui n’existe pas encore
Près du passé luisant demain est incolore. »

« Cortèges »

Alcools 1913