Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Guy Mollet
Personnage historique

Biographie

Crédit photo : Archives nationales néerlandaises
©Nationaal Archief / Wikimedia Commons / CC-BY-SA 3.0

Il naît à Flers, dans l’Orne, d’un père ouvrier tisserand et d’une mère concierge. Pupille de la nation, Guy Mollet adhère à la Section française de l’Internationale ouvrière (SFIO) dès l’âge de 18 ans. Professeur d’anglais à Arras, il milite en même temps comme syndicaliste enseignant.

Mobilisé en 1940, blessé, prisonnier de guerre en Allemagne, il s’engage dans la Résistance dès son rapatriement en France en 1941 et participe aux combats de la Libération. Il est élu maire d’Arras en 1945, puis nommé secrétaire général de la SFIO de 1946 à 1969. Il joue un rôle politique important durant la IVe République successivement sous Blum, Pleven et Queuille. En 1956, il s’allie à Mendès France pour donner naissance au Front républicain, qui remporte les législatives. En 1957, il contribue à la mise en place de la CEE, mais il est contraint d’abandonner son poste la même année après avoir été mis en minorité par l’Assemblée nationale. En 1965, Guy Mollet participe à la constitution de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste (FGDS) et soutient la candidature de François Mitterrand à l’élection présidentielle. Il cesse d’être secrétaire général de la SFIO quand celle ci-disparaît pour laisser la place au nouveau Parti socialiste (PS) en 1969, dont il est également adhérent. Il meurt à Paris en 1975.

1905 - 1975

Status

Homme politique