Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Ievgeni Zamiatine
Auteur

Biographie

Crédit image : Boris Kustodiev, 1923

Ievgueni Zamiatine est né en Russie en 1884. Il a fait des études d'ingénieur à Saint-Pétersbourg et s'est spécialisé dans la construction navale. Son métier d'ingénieur le conduit en Angleterre en 1916, et lorsqu'il revient dans son pays en 1917, il s'éloigne de la révolution russe, alors qu'il avait été très proche des bolchéviques jusque-là.
Son premier roman, paru en 1918, lui vaut l'estime de plusieurs écrivains dont Gorki qui parvient à le protéger. En effet, Ievgueni Zamiatine est rapidement identifié comme indésirable par le gouvernement et ses livres sont interdits par la censure. Il finit par être obligé de quitter l'URSS en 1931.
Il s'installe alors à Paris où il continue à écrire jusqu'à sa mort en 1937.

1884 - 1937

Statut

Écrivain

Ingénieur

Genres

Roman

Nouvelle

Théâtre

Bibliographie sélective

Seul 1908

Nous autres 1920

Le Pêcheur d'hommes 1921

L'inondation 1929

Œuvre

Zamiatine a toujours manifesté dans ses écrits une indépendance d'esprit absolue qui rendait impossible sa soumission au régime. Dans son livre le plus connu, Nous deux, roman de science-fiction dystopique, il se livre à une critique implacable du totalitarisme soviétique. Mais il a également écrit de nombreuses nouvelles, des récits et des pièces de théâtre. Tous ses écrits ont en commun un univers très sombre, souvent éloigné du réalisme mais qui retranscrit la pesanteur historique de son époque, dont il exprime toute la douleur et tout le désespoir.
Peu de temps avant de mourir, il écrit pour Jean Renoir une adaptation des Bas Fonds de Gorki, qui sera salué comme l'un des meilleurs films de l'année 1936.

Citations

« J’avais conscience de moi. Or, seuls ont conscience d’eux-mêmes, seuls reconnaissent leur individualité, l’œil dans lequel vient de tomber une poussière, le doigt écorché, la dent malade. L’œil, le doigt et la dent n’existent pas lorsqu’ils sont saints. N’est-il pas clair, dans ce cas, que la conscience personnelle est une maladie ? »

Nous autres 1920

« Après avoir vaincu la Faim (ce qui algébriquement, nous assure la totalité des biens physiques), l’État Unique mena une campagne contre l’autre souverain du monde, contre l’Amour. Cet élément fut enfin vaincu, c’est-à-dire qu’il fut organisé, mathématisé, et, il y a environ neuf cents ans, notre "Lex Sexualis" fut proclamée : "N’importe quel numéro a le droit d’utiliser n’importe quel autre numéro à des fins sexuelles." 
Le reste n’est qu’une question de technique. Chacun est soigneusement examiné dans les laboratoires du Bureau Sexuel. On détermine avec précision le nombre des hormones de votre sang et on établit pour vous un tableau de jours sexuels. Vous faites ensuite une demande, dans laquelle vous déclarez vouloir utiliser tel numéro, ou tels numéros. On vous délivre un petit carnet rose à souche et c’est tout. »

Nous autres 1920

« Ce matin de Mai commence par l’apparition, à l’angle des rues de la Crêpe et Rosa Luxemburg d’une procession, religieuse semble-t-il, composée de cinq personnes d’état ecclésiastique, bien connues de toute la ville. Toutefois, ces personnes d’état ecclésiastique n’agitent pas des encensoirs, mais des balais, ce qui transpose toutes les actions du plan de la religion dans celui de la Révolution : il s’agit simplement d’éléments non-travailleurs accomplissant une corvée dans l’intérêt du peuple. Au lieu de prières, s’élèvent au ciel des nuages de poussière dorée les gens toussent sur les trottoirs, éternuent et s’empressent de traverser la poussière. »

Le Pêcheur d’hommes 1921

« Tout autour de l’île Vassilievski, en une vaste mer, s’étendait le monde : là-bas il y avait eu la guerre puis la révolution. Mais dans la chaufferie, chez Trofim Ivanytch la chaudière faisait toujours entendre le même grondement, le manomètre indiquait toujours neuf atmosphères. Seul le charbon avait changé : avant il y avait du cardiff, à présent c’était du Donesk. »

L’inondation 1929