Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Jacques Pâris de Bollardière
Personnage historique

Biographie

Crédit photo : Roland Godefroy, 1983

Il naît à Châteaubriant, d’un père officier d’infanterie. Jacques de Bollardière va perpétuer la tradition familiale en se lançant à son tour dans une carrière militaire. Il fait ses études secondaires à Redon puis à la Flèche avant d’intégrer l’école militaire de Saint-Cyr en 1927. Il en sort avec le grade de sergent-chef.

Il devient lieutenant en 1932 et rejoint la Légion étrangère en 1935. En 1940, il rejoint Londres et s’engage dans les Forces françaises libres. Il va alors prendre part à de nombreuses campagnes. Le 23 octobre 1942, grièvement blessé au bras par l’éclatement d’une mine, il est immobilisé pendant huit mois à l’hôpital du Caire. En avril 1944, il mène la mission Citronnelle dans le maquis des Manises.

Après la guerre, profondément marqué par les horreurs vécues durant cette mission, il dénonce la torture pratiquée lors de la guerre d’Algérie. Au moment du putsch d’Alger, il ne peut obtenir de poste en Algérie et décide alors de quitter l’armée et de se retirer avec sa famille dans le Morbihan, où il travaille pendant deux ans comme attaché de direction. Il est l’auteur de Bataille d’Alger, bataille de l’homme, publié en 1972. Il meurt en 1986 et est inhumé à Vannes.

1907 - 1986

Status

Militaire