Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Jean Zay
Personnage historique

Biographie

Crédit photo : Agence de presse Meurisse, 1937

Étudiant en droit, il travaille pour le journal de son père pour financer ses études. Effaré par le premier conflit mondial, il publie un poème intitulé Le drapeau. Fréquentant les cercles républicains, Jean Zay s’implique très jeune en politique. Il adhère au Parti radical et est élu député en 1932. En 1936, il intègre le gouvernement du Front Populaire comme ministre de l’Éducation nationale. En 1939, il démissionne de ses fonctions et s’engage dans l’armée française au début de la Seconde Guerre mondiale. Souhaitant participer à la dernière session du Parlement français en 1940, il obtient l’autorisation de sa hiérarchie. Il s’embarque plus tard pour l’Afrique du Nord avec les parlementaires opposés à la signature de l’armistice. Le gouvernement de Vichy le condamne pour désertion devant l’ennemi : il est emprisonné. Le 20 juin 1944, il est assassiné par la Milice.

En 1945, sa condamnation est annulée, Jean Zay est réhabilité à titre posthume. En 2015, les cendres de Jean Zay sont transférées au Panthéon.

1904 - 1944

Status

Avocat

Homme politique