Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marguerite Duras
Auteur

Biographie

Crédit photo : Alain Fonteray, 1993
©Jutta Johanna

Marguerite Duras, de son vrai nom Marguerite Donnadieu, est née le 4 avril 1914 à Gia Dinh, une ville de la banlieue Nord de Saïgon, en Indochine française. Elle passe toute son enfance au Vietnam. Après l’obtention de son bac en 1932, elle quitte Saïgon pour la France. Installée à Paris, elle obtient en 1933 une licence de droit.

En 1943, elle entre dans la Résistance avec son mari, Robert Antelme. Ce dernier est arrêté et déporté, et Marguerite s’inscrit au PCF, le Parti communiste français. Son mari est libéré à la fin de la guerre. En 1947, Marguerite Duras divorce et se remarie quelques temps plus tard. Ele a un enfant : Jean. En 1957, elle se sépare de son second mari et perd sa mère. De 1960 à 1967, elle est membre du jury Médicis et milite activement contre la guerre d’Algérie. Elle s’éteint le 3 mars 1996 à son domicile de Saint-Germain-des-Prés.

1914 - 1996

Statut

Écrivain

Scénariste

Réalisatrice

Résistante

Genres

Théâtre

Roman

Bibliographie sélective

Un Barrage contre le Pacifique 1950

L’Amant 1984

Les Petits Chevaux de Tarquinia 1953

L’Amante anglaise 1968

Œuvre

Marguerite Duras est un auteur important du XXe siècle. Son premier roman, Les Impudents, est publié en 1943. En 1950, elle publie Un Barrage contre le Pacifique, une de ses œuvres majeures qui sera adapté 8 huit ans plus tard par René Clément. Elle signe ensuite le scénario d’Hiroshima mon amour, d’Alain Resnais, qui lui vaut d’être nommée pour l’Oscar du meilleur scénario original.

En 1965, elle écrit sa première œuvre théâtrale, Théâtre. En 1969, elle passe à la réalisation avec Détruire, dit-elle. Elle écrit India Song qui est adapté au théâtre et en film en 1973. Elle sera très active dans le cinéma jusqu’à la publication en 1984 de L’Amant, un roman autobiographique qui reprend la trame de son enfance et qui rencontrera un immense succès. Ce livre remportera le prix Goncourt la même année.

Marguerite Duras a marqué les esprits grâce à la diversité et à la modernité de son œuvre. Certains thèmes comme l’amour, la sensualité, ou encore l’alcool reviennent de manière récurrente. Sa façon de déstructurer les phrases, le temps, l’action, et son refus des règles romanesques traditionnelles permettent de reconnaitre son style, proche du Nouveau Roman.

Citations

« Écrire, c’est aussi ne pas parler. C’est se taire. C’est hurler sans bruit. »

Écrire 1993

« Je n’ai jamais écrit, croyant le faire, je n’ai jamais aimé, croyant aimer, je n’ai jamais rien fait que d’attendre devant la porte fermée. »

L’Amant 1984

« La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle. »

L’Amant 1984

« On ne pouvait pas lui en vouloir. Elle avait aimé démesurément la vie, et c’était son espérance infatigable, incurable, qui en avait fait ce qu’elle était devenue, une désespérée de la vie même. »

Un Barrage contre le Pacifique 1950