Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Raymond Queneau
Auteur

Biographie

Crédit photo : Creative Commons

Raymond Queneau naît au Havre en 1903 dans une famille de mercier. C’est en 1924 qu’il rencontre le surréalisme. Il s’implique dans les activités du groupe avant de rompre avec André Breton et le mouvement en 1929. Il suit des cours sur Hegel et fait des recherches sur les « fous littéraires » tout en s’intéressant de très près aux mathématiques.

Il entre en 1950 à l’académie Goncourt et au Collège de pataphysique. En 1960, avec François Le Lionnais, il fonde l’OuLiPo (Ouvroir de Littérature Potentielle).

Il meurt d’un cancer du poumon en 1976.

1903 - 1976

Status

Écrivain

Genres

Poésie

Théâtre

Roman

Bibliographie sélective

Exercices de style 1947

Zazie dans le métro 1959

Cent mille milliards de poèmes 1961

Les Fleurs bleues 1965

Œuvre

Dès son roman Le Chiendent (1933), Queneau s’amuse à explorer le langage et à interroger le sens de la vie. Du pessimisme à l’humour, ses romans évoluent et se teintent de sa vie personnelle : Pierrot mon ami (1942), Dimanche de la vie (1952).

C’est avec Exercices de style (1947) que Queneau connaît le succès qui continue avec son célèbre Zazie dans le métro (1959) ou encore Les Fleurs bleues (1965).

Les auteurs de l’OuLiPo souhaitent mettre au premier plan la contrainte afin de créer des jeux avec le langage : cela donne naissance à des œuvres originales comme Cent mille milliards de poèmes (1961). Queneau accorde de l’importance à la forme et aux structures narratives qui sont au cœur de son œuvre.

Citations

« L'homme dissipe son angoisse en inventant ou en adaptant des malheurs imaginaires. »

Le Chiendent 1933

« Alors ? Pourquoi tu veux l'être, institutrice ?
- Pour faire chier les mômes […]. »

Zazie dans le métro 1959

« Si tu comprends autant que moi, […] alors c'est que t'es moins con que t'en as l'air. »

Zazie dans le métro 1959

« Les actualités d'aujourd'hui, c'est l'histoire de demain. »

Les Fleurs bleues 1965