Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Virgile
Auteur

Biographie

Crédit image : F. Huot, 1802
©Fernando Delgado Béjar

Publius Vergilius Maro, plus connu sous le nom de Virgile, naît le 15 octobre 70 av. J.-C. à Andes (Lombardie), près de Mantoue. Il suit des études en littérature grecque et latine, en philosophie et en rhétorique. Virgile rencontre des protecteurs influents (tel Mécène) qui lui permettent de se consacrer à l’étude et à l’écriture.

Il passe la plus grande partie de sa vie à Naples. En 19 av. J.-C, Virgile souhaite partir en voyage en Grèce et en Asie pour travailler l’Enéide. Il voyage pendant trois ans afin de se documenter pour son œuvre. Malade, il revient en Italie et meurt peu de temps après.

70 av. J.-C. - 19 av. J.-C.

Status

Écrivain

Poète

Genres

Poésie

Épopée

Bibliographie sélective

Bucoliques 37 av. J.-C.

Géorgiques entre 36 et 29 av. J.-C.

Énéide entre 29 et 19 av. J.-C.

Œuvre

Sa première œuvre majeure, Bucoliques, est achevée en 37 av. J.-C. Ce sont des poèmes pastoraux dans lesquels Virgile évoque des personnages et des évènements réels en utilisant l’allégorie.

Entre 36 et 29 av. J.-C., Virgile compose les Géorgiques, un poème composé de quatre chants qui le mène au rang de poète reconnu. Dans cette œuvre, le poète fait un appel à un retour à la vie paysanne traditionnelle. Il aborde aussi des sujets plus larges comme la mort et la résurrection, la guerre et la paix…

Ce sont les onze dernières années de sa vie que Virgile consacre à la rédaction de son chef-d’œuvre, l’Enéide. C’est une épopée mythologique, composée de douze chants, qui relate les sept années de périple du héros Énée depuis la chute de Troie jusqu’à sa victoire en Italie. L’Enéide s’inspire largement de l’Iliade et l’Odyssée d’Homère. Virgile, mourant, ne peut pas achever son poème. Ne souhaitant pas voir une œuvre inachevée publiée, il demande à ce qu’elle soit détruite. Auguste refuse et la fait publier.

Citations

« Il fuit, le temps, et sans retour »

Géorgiques entre 36 et 29 av. J.-C.

« La blessure vit au fond du cœur »

Énéide entre 29 et 19 av. J.-C.

« La fortune sourit aux audacieux »

Énéide entre 29 et 19 av. J.-C.

« On peut parce qu'on croit pouvoir »

Énéide entre 29 et 19 av. J.-C.