Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Alimentation et digestion

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Afin d’assurer ses besoins, le corps humain a besoin de nutriments. Ces nutriments sont des molécules très petites car elles doivent pouvoir être dissoutes.
Nous verrons donc comment la digestion permet de passer des aliments que nous mangeons à des molécules absorbables, puis comment les nutriments sont absorbés par l’organisme.

Le trajet des aliments dans le tube digestif

Les aliments que nous ingérons parcourent un long chemin dans le tube digestif avant d’être assimilés par le corps.

bannière definition

Définition

Appareil digestif :

L'appareil digestif est composé du tube digestif, où circulent les aliments, et des glandes digestives qui lui sont associées.

bannière definition

Définition

Tube digestif :

Le tube digestif désigne l’ensemble des organes par lesquels passent les aliments.

bannière definition

Définition

Glandes digestives :

Les glandes digestives sont les organes qui aident à la digestion en sécrétant des enzymes. Les aliments ne passent pas dans les glandes digestives annexes.

Le tube digestif comprend plusieurs organes permettant la digestion des aliments et l’absorption des nutriments. L’aliment est ainsi ingéré par la bouche, puis ce qui n’a pas été absorbé est rejeté par l’anus.

bannière definition

Définition

Nutriment :

Le mot nutriment désigne les substances procurées par l'alimentation une fois la digestion faite. Les nutriments regroupent les acides aminés, les glucides, les lipides, mais aussi les minéraux et les vitamines.

  • La bouche permet d’ingérer les aliments. Une fois avalés, les aliments passent par l’œsophage, un long tube reliant la cavité buccale à l’estomac.
  • L’estomac est un organe en forme de poche, qui garde les aliments pendant plusieurs heures pour les dégrader chimiquement.
  • Une fois que les aliments sont assez digérés, ils passent dans l’intestin grêle. Dans la première partie de l’intestin grêle, les sucs digestifs de plusieurs glandes sont déversés.
bannière astuce

Astuce

Les sucs digestifs continuent la digestion chimique, clivant les aliments prédigérés dans l’estomac en molécules assez petites pour être ingérées.

Tout le long de l’intestin, des cellules intestinales permettent d’absorber les nutriments, et de les faire passer dans le sang.

  • Dans la continuité de l’intestin grêle, on trouve le gros intestin, aussi appelé colon. Comme son nom l’indique, il est plus large que l’intestin grêle, mais il est aussi plus court. C’est dans cette zone du tube digestif que le surplus d’eau est absorbé.
  • Enfin, l’anus est l’orifice permettant la sortie de ce qui n’a pas été digéré, c’est à dire des aliments pas suffisamment digérés et des nutriments non absorbés.

Les différents organes du système digestif

La transformation des aliments en nutriments, et leur absorption

La digestion mécanique

La digestion mécanique a pour but de réduire les gros morceaux d'aliments en de plus petits morceaux tout en les mélangeant.

bannière astuce

Astuce

Le tube digestif agit en quelque sorte comme un hachoir ou un broyeur.

Dans la bouche, la mastication des aliments est la première étape de la digestion mécanique. Les dents coupent, déchirent et broient les aliments en morceaux plus fins, faciles à avaler. La langue malaxe ces différents morceaux, plus faciles à mâcher.

Les aliments broyés s’accumulent ensuite dans l'estomac. Les muscles qui forment la paroi de l'estomac se contractent et créent des mouvements de brassage. Le contenu de l'estomac est ainsi brassé et mélangé durant environ quatre heures.

Dans l’intestin grêle et le colon, des mouvements permettent également de brasser le contenu du tube digestif, et de le faire avancer peu à peu.

La digestion chimique

La digestion chimique est un processus qui se fait en même temps que la digestion mécanique, qu’il vient compléter en s'attaquant à la nature même des aliments.
Les liquides permettant la digestion chimique sont produits et sécrétés par les glandes digestives, et sont déversés dans le tube digestif. Ils contiennent des enzymes, qui vont aider à dégrader les aliments en nutriments.

bannière definition

Définition

Enzyme digestive :

Substance sécrétée par les glandes digestives qui dégrade les aliments.

Dans la bouche, les glandes salivaires sécrètent la salive qui permet à la fois d’humidifier la bouche et d’aider la progression des aliments dans l’œsophage.

bannière à retenir

À retenir

La salive permet surtout une première dégradation chimique des aliments.

L’estomac, quant à lui, sécrète les sucs gastriques qui se mélangent au contenu du repas ingéré. Ces sucs dégradent très fortement les particules alimentaires par des réactions chimiques, les grosses molécules formant les aliments deviennent des molécules plus petites.

bannière à retenir

À retenir

C’est dans l’estomac que se passe la majorité de la dégradation des aliments.

Dans l’intestin grêle, des sucs digestifs vont aussi se mélanger à ce qui a été prédigéré par l’estomac. Ces sucs digestifs sont produits par des glandes annexes :

  • la bile, produite par le foie, permet de mélanger les lipides et l’eau, c’est l’émulsion ;
  • le suc pancréatique, produit par le pancréas, continue la dégradation des protéines, glucides et lipides.

Les sécrétions des glandes annexes permettant la dégradation chimique

bannière definition

Définition

Glande :

Une glande est un organe produisant et sécrétant des substances, ici permettant la dégradation des aliments. On parle de glandes annexes car ce sont des organes font partie du système digestif mais les aliments n’y passent pas.

La bile et le suc pancréatique sont déversés dans le tube digestif au début de l’intestin grêle, et se mélangent alors au bol alimentaire, pour continuer la digestion chimique.
À ce stade, dans l’intestin grêle, les aliments sont presque totalement dégradés en nutriments, alors absorbables par l’organisme.

Le passage des nutriments dans le sang

Pour que les aliments digérés puissent être utilisés par le corps, nous devons absorber les nutriments en les faisant passer dans le sang.

bannière à retenir

À retenir

L’absorption des nutriments se fait majoritairement dans l’intestin grêle.

L’absorption des nutriments dans le sang et la lymphe, dans l’intestin grêle

L’intestin grêle est un organe dont la morphologie favorise l’absorption. En effet, la paroi de l’intestin est constituée de plis, appelés villosités, augmentant la surface d’échange entre l’intestin grêle et les nutriments.
Les glucides, protéines et lipides passent dans le sang ou la lymphe au niveau de la paroi de l’intestin grêle, qui est richement vascularisée.
Le sang arrivant au niveau d’une villosité de l’intestin est pauvre en nutriments. Au contact des cellules de l’intestin, il se charge en protéines et glucides, et repart enrichi.

bannière à retenir

À retenir

La digestion regroupe des phénomènes mécaniques et chimiques qui transforment des aliments en éléments nutritifs assimilables dans le sang, et utilisables par le corps.

Les besoins nutritionnels et la nature des aliments

Pour avoir une alimentation équilibrée, c’est-à-dire qui réponde aux besoins de notre corps, il est nécessaire de comprendre ses besoins.

Les aliments qui constituent un repas sont composés de matière minérale (eau, sels minéraux), de glucides (sucres), de lipides (graisses), de protéines, et de vitamines. Ils apportent au corps l’énergie dont il a besoin.

bannière astuce

Astuce

Les besoins varient selon le sexe, l’âge, l’activité physique, et les individus.

bannière à retenir

À retenir

L’apport en nutriments doit être qualitatif et quantitatif. Il doit contenir assez d’énergie pour subvenir aux besoins, c’est l’aspect quantitatif, mais les aliments de notre ration doivent aussi apporter tous les éléments indispensables, c’est l’aspect qualitatif. Les quantités des différents groupes doivent être respectées pour satisfaire les besoins nutritionnels.

La pyramide alimentaire

Comme le montre le schéma précédent, la pyramide alimentaire permet de se représenter les proportions d’aliments qui devraient constituer notre alimentation.
Le bas de la pyramide comprend l’eau qui peut être bue à volonté dans la journée.
Puis, plus on monte vers le sommet de la pyramide, plus les aliments doivent être consommés avec modération pour avoir une alimentation saine et équilibrée.

bannière à retenir

À retenir

Une alimentation déséquilibrée est à l’origine de troubles de la santé, comme des carences ou de l’obésité .

Conclusion :

Le système digestif est constitué du tube digestif, constitué lui-même des organes par lesquels passent les aliments, et des glandes digestives.
Les aliments que nous consommons subissent des dégradations mécaniques et chimiques, pour devenir des nutriments qui pourront être absorbés dans l’intestin grêle. Les nutriments (protéines, glucides, et lipides majoritairement) vont alors dans le sang et la lymphe pour être amenés au reste du corps.
Enfin, il est important de manger équilibré et de manière raisonnable, pour avoir un apport en nutriments proportionné. Une alimentation équilibrée permet de subvenir correctement aux besoins de notre corps.