Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Changement social et conflits

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Objectif

  • Définir le rôle des conflits dans l’intégration sociale et leur influence sur les transformations de la société.

Définitions à connaître : anomie, désaffiliation sociale, conflit conservateur.

Conflits sociaux et intégration

Les conflits sociaux, pathologie de l’intégration

  • Quand on parle de conflits, il peut s’agir :
  • d’actes symboliques ;
  • d’actes pacifiques ;
  • d’actes citoyens ;
  • d’actes conventionnels.
  • Si l’on considère que tous ces conflits expriment un dysfonctionnement social qui reflète un défaut d’intégration, alors ils représentent une menace pour la société. Mais cette idée est à nuancer : si les conflits sont récurrents au sein de notre société, ils n’ont jamais causé sa disparition.

Les conflits sociaux, facteur de cohésion

  • Les conflits sociaux peuvent aussi être envisagés comme des facteurs importants de cohésion sociale :
  • pour Marx, c’est dans le conflit que se forment et s’affirment les groupes sociaux ;
  • pour Simmel, ils sont un facteur d’affirmation des identités et permettent de compenser la désaffiliation sociale ;
  • pour Weber, ils sont un agent de socialisation ;
  • pour Touraine, ils renforcent l’identité de chaque groupe et crée une solidarité positive.
  • Le conflit conduit à des compromis, il est créateur de nouvelles règles sociales et donc de cohésion sociale.

Conflit et changement social

Les conflits, moteurs du changement social

Une histoire de luttes et de conflits ses terminale

Les conflits, une résistance au changement

  • Le changement social peut aussi être source de conflits. Dans ce genre de cas, le conflit n’est plus un moyen de provoquer du changement social, mais d’exprimer un désaccord par rapport à un changement en cours.
  • Ces types de conflits sont qualifiés de conflits conservateurs puisque les personnes qui s’engagent dans le conflit l’utilisent comme réaction pour revenir à une situation précédente.

Les conflits, expression du changement social

  • Le nombre de conflits sociaux a tendance à diminuer depuis les années 1970 en France. Il existe plusieurs hypothèses pour expliquer ce phénomène :
  • la baisse de la conscience de classe ;
  • la moyennisation de la société ;
  • la réduction des inégalités ;
  • le fait que les conflits se soient institutionnalisés.
  • Alain Touraine, lui, parle de « nouveaux mouvements sociaux » :
  • au niveau des enjeux, les nouveaux conflits semblent moins portés sur les salaires, l’économie, le travail ou l’emploi, mais davantage sur les identités et les droits culturels ;
  • en ce qui concerne leur forme, les manifestations ou les grèves laissent place à des moyens d’action différents : les happenings, les sittings ou les boycotts.
  • Les modalités des conflits sociaux, leurs formes et leurs enjeux, évoluent donc avec le changement social : ils sont une façon d’exprimer les évolutions de la société.