Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La contamination par les micro-organismes et la mémoire immunitaire

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Des micro-organismes sont présents en très grand nombre dans notre environnement. Ceux-ci sont plus ou moins dangereux. Heureusement, si des micro-organismes nous contaminent, le corps humain se défend. Nous allons voir de quelle manière le système immunitaire est capable de reconnaître des éléments étrangers à notre corps et comment il est capable de les éliminer.

Les micro-organismes

Les mico-organismes sont omniprésents dans notre corps et dans l’environnement extérieur, il faut néanmoins faire la distinction entre virus et bactérie.

bannière definition

Définition

Micro-organisme :

Un micro-organisme, ou microbe, est un être vivant invisible à l'œil nu, il ne peut être observé qu'à l'aide d'un microscope. Il s’agit principalement des bactéries et des virus.

bannière definition

Définition

Bactérie :

Une bactérie est un organisme unicellulaire (composé d’une cellule uniquement), qui n’a pas de noyau. Elle peut se multiplier toute seule.

bannière definition

Définition

Virus :

Un virus est un organisme qui a besoin d’entrer dans une cellule pour s’y multiplier.

Comparaison entre virus et bactérie

bannière à retenir

À retenir

Les micro-organismes sont omniprésents dans notre environnement et sur notre corps.

Les micro-organismes non pathogènes désignent les microbes non dangereux pour la santé. La plupart des microbes ne sont pas dangereux. Certains sont même bénéfiques pour notre santé, notamment dans notre tube digestif.

Certains microbes, en revanche, sont pathogènes, c’est-à-dire qu’ils peuvent provoquer une maladie.

La contamination par les micro-organismes

Pour provoquer une maladie, les micro-organismes doivent passer dans notre corps, par la peau, ou les muqueuses.

  • Ils peuvent passer par la peau lors d’une blessure ou d’une altération de celle-ci.
  • Ils peuvent passer par les muqueuses digestives (si on ingère un aliment contaminé), par les muqueuses nasales, buccales, génitales, etc.

Les lieux de contamination microbienne potentielle

bannière definition

Définition

Contamination :

Lorsqu’un microbe arrive à pénétrer dans le corps, on parle de contamination.

La mémoire immunitaire

La réponse immunitaire rapide

Lorsqu’une contamination a lieu, le corps réagit presque immédiatement et effectue une réponse immunitaire rapide. L’objectif premier du corps est d’éliminer complètement les microbes.

bannière definition

Définition

Système immunitaire :

Le système immunitaire désigne l’ensemble des mécanismes de défense de l’organisme.

La réponse immunitaire rapide fait intervenir des globules blancs, les phagocytes. Ils arrivent par des vaisseaux sanguins, rejoignent les tissus contaminés et vont phagocyter les micro-organismes à éliminer.

bannière definition

Définition

Phagocytose :

La phagocytose est le mécanisme par lequel les phagocytes ingèrent les microbes et les digèrent. C’est un mécanisme d’élimination des micro-organismes.

Le schéma suivant montre les étapes de la phagocytose :

  • le phagocyte repère la bactérie ;
  • il change de forme pour l’ingérer ;
  • puis il la digère ;
  • le phagocyte a éliminé la bactérie.

La phagocytose

Si l’infection n’est pas finie après plusieurs heures, alors une réponse immunitaire plus lente se met en place.

La réponse immunitaire lente

La réponse immunitaire lente est souvent accompagnée de fièvre et d’un gonflement des nœuds lymphatiques.

bannière definition

Définition

Nœud lymphatique :

Les nœuds lymphatiques, anciennement appelés ganglions, sont de petites structures présentes à plusieurs endroits du corps, où sont produites certaines des cellules immunitaires.

Elle fait intervenir des cellules immunitaires de deux grands types : les lymphocytes B et les lymphocytes T.

Les lymphocytes B permettent la lutte contre les infections bactériennes

bannière astuce

Astuce

Le mot « bactérie » commence par un « B », comme lymphocyte B.

bannière à retenir

À retenir

Les lymphocytes B repèrent les antigènes bactériens, et produisent des anticorps spécifiques qui vont se fixer aux bactéries repérées. Ceci va permettre de les éliminer, par phagocytose comme nous l’avons vu avant.

bannière definition

Définition

Anticorps :

Un anticorps est une protéine synthétisée par les lymphocytes B capable de reconnaitre spécifiquement des parties des bactéries.

La lutte des lymphocytes B contre les bactéries

Les lymphocytes T permettent de lutter contre les virus.

  • Les lymphocytes T repèrent les cellules infestées par un virus, grâce aux fragments viraux présents à leur surface.
  • Une fois la cellule repérée, le lymphocyte T va la détruire en produisant des molécules provoquant sa mort.

La lutte des lymphocytes T contre une cellule infestée par un virus

Après avoir rencontré un micro-organisme, certains lymphocytes deviennent des lymphocytes mémoire, et restent dans le corps très longtemps. Si le même microbe contamine le corps à nouveau, ces lymphocytes mémoire agiront plus vite et en plus grand nombre.
On parle alors de mémoire immunitaire, car le corps est capable de mémoriser les micro-organismes l’ayant déjà infecté, pour pouvoir mieux se défendre, s’il est amené à le rencontrer à nouveau.

Conclusion :

Les micro-organismes sont présents dans notre environnement. Certains ne sont pas dangereux pour notre santé, alors que d’autres peuvent déclencher des maladies.
Si des microbes pénètrent dans notre organisme, on parle de contamination. Notre système immunitaire se met alors en marche et réagit avec une réponse immunitaire rapide ou lente.
Toutefois, les micro-organismes pathogènes sont un problème de santé publique et la prévention, individuelle et collective, permet de limiter les infections.