Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Croc-Blanc, un roman d'aventures et d'initiation

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

  • Croc-Blanc est un roman d’aventure de Jack London paru aux États-Unis en 1906.
  • Croc-Blanc est un loup dont on suit le parcours et l’évolution à travers les paysages du Grand Nord américain.
  • L’action est perçue à travers les yeux de Croc-Blanc. Ce point de vue original permet au lecteur de vivre une expérience unique : être dans la peau d’un loup.

Le décor de l’aventure

  • Dans l’extrait où Croc-Blanc découvre la ville de San-Francisco, Jack London montre que l’aventure peut se situer n’importe où.
  • Le narrateur livre ses impressions à la vue de la ville : c’est une description de la ville à travers les yeux de Croc-Blanc.
  • Les verbes sont conjugués à l’imparfait de l’indicatif, le temps employé pour faire une description dans un récit au passé.
  • Croc-Blanc décrit les éléments qui constituent habituellement la ville, ce qui permet au lecteur de découvrir une époque et un lieu, la ville de San Francisco au début du XXe siècle.
  • Pour le lecteur, la ville est un décor connu. Or ici, il le redécouvre comme si c’était la première fois grâce au regard de Croc-Blanc.
  • Cela permet au lecteur de prendre du recul par rapport à ce qu’il connaît déjà.
  • Croc-Blanc perçoit les dangers de la ville que le lecteur ne perçoit pas. La ville lui paraît hostile.
  • Le loup compare la ville avec ses propres repères, ce qu’il connaît, c’est-à-dire le Grand Nord. Il ressent de l’admiration pour les hommes qui vivent dans ce tumulte. Il ressent également de la surprise à la vue de ce lieu inconnu.
  • L’aventure s’est délocalisée, Jack London apprend ainsi au lecteur que l’aventure peut se situer n’importe.
  • L’aventure tient surtout à l’inconnu. C’est en effet l’inconnu qui fait sentir le danger et donne l’impression de vivre une aventure.

L’aventure comme apprentissage de la vie

  • Les émotions qui traversent Croc-Blanc lors de sa première rencontre avec les hommes évoluent. Il ressent tout d’abord le danger à la vue des Indiens et éprouve de la peur.
  • Avec le nom « Inconnu » le narrateur veut faire comprendre au lecteur l’immense peur que peut ressentir Croc-Blanc.
  • C’est un être nouveau pour le loup et il lui fait tellement peur qu’il représente à ses yeux l’idée même de l’inconnu.
  • L’« Inconnu » est une personnification qui sert à amplifier le sentiment de peur que ressent Croc-Blanc.
  • Un homme, pour le lecteur, est juste un homme. Mais pour le loup c’est un être effrayant et totalement étranger.
  • Les nombreux verbes conjugués au passé simple indiquent qu’il y a une succession d’actions et cela fait ressentir le suspense au lecteur.
  • Croc-Blanc fait preuve de courage dans la lutte contre l’indien mais doit s’avouer vaincu et se soumet. Le louveteau comprend que l’homme est plus fort et qu’il ne peut rien contre lui.
  • Croc-Blanc tire des leçons de ses aventures. C’est un roman d’initiation.
  • Dans un roman d’aventure :
  • Le héros se trouve dans un décor hostile. Il doit lutter pour sa survie en faisant preuve de courage, en affrontant un milieu sauvage et des êtres terrifiants.
  • Le lecteur admire le héros et tremble pour lui dans les moments de suspense.
  • Le roman d’aventure peut être aussi un récit initiatique, lorsque le héros ressort grandi des aventures qu’il a traversées.