Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
De l'identité personnelle à l'identité légale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

L’identité personnelle

  • L’identité personnelle est la personnalité d’un individu : c’est son histoire, son récit. Elle se compose de l’hérédité (patrimoine génétique, traits de caractères), de l’éducation et des interactions avec l’environnement.
  • L’identité personnelle se construit aussi par des choix.
  • Par exemple, Marjane Satrapi, artiste ayant une double culture iranienne et européenne, a choisi de demander la nationalité française.

La mise en place de l’identité administrative

  • La mise en place de l’identité administrative en France s’est faite pendant la IIIe République (1870-1940), grâce aux travaux de l’anthropologue judiciaire Alphonse Bertillon.
  • Le but est d’identifier les citoyens à partir de leurs données physiques et des empreintes digitales.
  • Ce système d’identification est une obligation pour le citoyen. La carte nationale d’identité permet de prouver son appartenance à une nation et d’exercer ses droits.

La généalogie et l’identité : de l’identité du groupe à celle des individus

  • Réaliser son arbre généalogique consiste à rechercher ses origines à partir de documents de l’état civil. La généalogie contribue donc à la recherche historique et représente un outil de justification de son identité.
  • Se distinguant de la généalogie familiale, la généalogie successorale sert dans le domaine juridique pour régler les problèmes d’héritage. Les notaires sollicitent les généalogistes successoraux dans le cas où une personne décède sans famille connue et sans avoir laissé de testament.