Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Habiter en outre-mer

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

La France possède un territoire situé en Europe, la France métropolitaine, mais aussi des territoires situés sur d’autres continents : c’est la France d’outre-mer.
La France d’outre-mer est constituée de territoires dispersés dans le monde, au-delà des mers et des océans.
Où se trouvent ces territoires ? Comment y vit-on ? En quoi ces territoires sont-ils différents de la France métropolitaine ?
Nous localiserons dans le monde ces territoires puis nous étudierons leurs principales caractéristiques.

Localiser les territoires d’outre-mer

Qu’appelle-t-on l’outre-mer ?

bannière à retenir

À retenir

L’outre-mer désigne les territoires français situés en dehors de l’Europe, au-delà des mers ou des océans. Ce sont des territoires issus de l’ancien l’Empire colonial qui sont à présent sous la souveraineté française.

L’outre-mer possède une superficie de 120 369 km² (sans compter la terre d’Adélie en Antarctique, qui représente à elle toute seule un territoire immense), ce qui correspond environ à 18 % de la superficie du territoire français.
La population outre-mer est supérieure à 2,8 millions d’habitants, soit 4 % de la population française.

On distingue plusieurs catégories de territoires, désignées sous les acronymes suivants :

  • DROM ou DOM : départements et régions d’outre-mer.
  • COM : collectivités d’outre-mer.
  • TAAF : terres australes et antarctiques françaises.

Les différents territoires d’outre-mer

La France d’outre-mer comporte cinq départements et régions d’outre-mer (DROM) : la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion et enfin Mayotte.
Ces territoires ont le même statut que les régions et département français et appliquent les lois et les règles de la République, mais peuvent adapter certaines lois et s’organiser en fonction de leur histoire et de leur culture.

La France comporte également des collectivités d’outre-mer (COM) : la Polynésie française, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Wallis-et-Futuna, Saint-Pierre-et-Miquelon.
Ces collectivités sont plus autonomes que les régions : elles obéissent aux lois françaises, mais ont aussi leurs propres lois et possèdent parfois des chefs traditionnels. Elles participent cependant aux élections françaises.

bannière definition

Définition

Autonomie :

Le fait de se diriger soi-même, d’avoir ses propres lois.

Enfin, la France possède des terres inhabitées, les TAAF, composées d’îles et de la Terre d’Adélie en Antarctique.

bannière attention

Attention

La Nouvelle-Calédonie est un territoire d’outre-mer à statut particulier, elle ne fait partie ni des DROM ni des COM.

Situer les territoires d’outre-mer

En raison de son histoire coloniale, la France possède des territoires sur l’ensemble de la planète :

  • en Amérique : des îles (Saint-Pierre-et-Miquelon, Guadeloupe, Martinique) ainsi qu’un vaste territoire (la Guyane) ;
  • dans l’océan Indien : la Réunion, Mayotte ;
  • dans l’océan Pacifique : la Polynésie, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna ;
  • un immense territoire en Antarctique : la terre d’Adélie.

France - Outre-mer - Métropole - Monde - Planisphère - Carte de la France d’outre-mer à travers le monde

Les territoires d’outre-mer sont principalement des îles situées dans pratiquement tous les océans, excepté l’océan Arctique. La Guyane et la Terre d’Adélie constituent deux exceptions, car elles sont situées chacune sur un continent.

Caractéristiques des territoires d’outre-mer

Des caractéristiques communes

Bien que dispersés aux quatre coins du monde, la majorité des DROM et des COM possède des caractéristiques communes :

  • Ce sont tous des anciennes colonies françaises, ayant un passé commun avec la France.
  • Ce sont majoritairement des îles (sauf la Guyane) situées dans des régions chaudes et très éloignées de la métropole : Wallis-et-Futuna se trouve à 19 000 km de la métropole !
  • Ce sont des territoires peu peuplés avec une population jeune et métissée.
  • Les populations ont une langue commune : le français.
  • Ces territoires possèdent un attachement au territoire métropolitain.

Observons à présent les caractéristiques liées au peuplement :

Territoires d’outre-mer Caracteˊristiques^{\text{Caractéristiques}\rightarrow}_{\text{Territoires d’outre-mer }\downarrow} Superficie (km2) Population (hab.) Densité (hab./km2)
DROM

Guadeloupe

1800 400 000 222

Martinique

1100 387 000 344

Guyane

86 500 255 000 3

La Réunion

2500 844 000 338

Mayotte

374 217 000 607
COM

Polynésie

4000 274 000 69

Wallis-et-Futuna

255 13 000 51

Saint-Pierre-et-Miquelon

242 6000 25
TOM

Terres australes et antarctiques

7800 et 432 000 km2 Quelques scientifiques -

Parmi les DROM, la Guyane est le territoire le plus vaste, mais elle est peu peuplée, d’où sa faible densité. En revanche, la Réunion est le territoire le plus peuplé avec 844 000 habitants ; Mayotte est le plus densément peuplé avec 607 habitants par km².
Dans les territoires d’outre-mer, les densités de population sont fortes, car la population se regroupe dans les villes, principalement situées le long des littoraux.

Une grande variété de paysages

La plupart des territoires d’outre-mer se situe dans des régions de climat tropical avec des températures élevées, une saison sèche et une saison des pluies. Ils possèdent des paysages d’une grande richesse : reliefs montagneux et volcaniques, végétation luxuriante, belles plages, faune originale, etc.
D’autres territoires, comme la terre d’Adélie en Antarctique, sont pratiquement inhabités du fait de leurs contraintes climatiques et géographiques (régions froides et inhospitalières). Ces espaces servent de bases d’observation pour les scientifiques : ils permettent d’étudier les paysages, les climats, les animaux et végétaux, etc.

Terre d’Adélie - Antarctique - Terres australes et antarctiques françaises - Pôle sud - SchoolMouv - Géographie - CM1 La terre d’Adélie en Antarctique

Martinique - France - Outre-mer - SchoolMouv - Géographie - CM1 La Martinique

Des espaces originaux

Toute comme chaque région française, les territoires d’outre-mer possèdent également leur propre culture et leurs traditions. Chaque territoire possède des particularités : un mode de vie différent, des coutumes, une langue locale et, pour certains, une organisation traditionnelle. Ces spécificités participent à l’originalité et à la richesse de ces territoires.
Par exemple, en Polynésie, la culture traditionnelle est encore très présente : chants polynésiens, musiques, danses traditionnelles, costumes et tatouages.

Polynésie - Danse - Tradition - SchoolMouv - Géographie - CM1 Danse traditionnelle en Polynésie

Les activités économiques en outre-mer

La principale activité économique en outre-mer est l’agriculture : production de fruits exotiques, de canne à sucre, de vanille. Ces territoires profitent également de leur accès à la mer pour pratiquer la pêche ou l’aquaculture (élevage de crevettes, perliculture, etc.).
La plupart des productions sont exportées vers la France et l’Union européenne : les territoires d’outre-mer sont dépendants de la métropole pour vendre leurs produits locaux.

IMAGE 02

Peu d’activités industrielles sont présentes dans l’outre-mer, hormis la production de sucre ou de rhum. Par contre, les emplois de service sont nombreux surtout dans le tourisme et les services publics (santé, éducation, administrations, etc.) qui sont financés par la métropole.
Pour favoriser le tourisme, les territoires d’outre-mer cherchent à mettre en valeur leur patrimoine et investissent dans des infrastructures (clubs de plongée, hôtels, etc.).

Dans ces territoires, le taux de chômage est élevé du fait du manque de travail. Les jeunes ont ainsi tendance à partir travailler en métropole.

Des territoires à risques

À cause de leur emplacement, les territoires d’outre-mer sont exposés à des risques naturels. Ils sont soumis à des risques de cyclones (fortes pluies créant des glissements de terrain), de tremblements de terre, d’éruptions volcaniques ou encore de tsunami.
Ces risques naturels peuvent provoquer des catastrophes : destruction de bâtiments et d’équipements, mort de nombreuses personnes. Des moyens de prévention sont mis en place pour limiter les risques : constructions plus résistantes, campagnes d’information des populations, surveillance des volcans par les scientifiques, etc.

Piton de la Fournaise - La Réunion - Volcan - Outre-mer - SchoolMouv - Géographie - CM1 Le volcan du piton de la Fournaise à La Réunion

Conclusion :

Les territoires d’outre-mer participent à la richesse de la France du fait de leur emplacement sur toute la surface du globe, de leur originalité, de leur ouverture à la mer et de leurs activités économiques (importation de produits tropicaux, tourisme, etc.).
Certaines zones servent également de base scientifique, permettant la recherche ou l’exploration spatiale (comme la base de Kourou en Guyane).