Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Henri IV et l'édit de Nantes

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

Les guerres de religion s’installent en France du fait de la crise économique et de l’hostilité des catholiques à l’égard des protestants qui critiquent l’Église catholique. Mais aussi en raison de la faiblesse des rois de France, incapables d’instaurer la paix, entre deux religions chrétiennes.
Les massacres sont nombreux. Les deux camps s’affrontent dans la violence. Pendant la nuit de la Saint Barthélémy, plusieurs milliers de protestants sont tués à Paris, puis dans tout le royaume durant les mois qui suivent. Henri IV, pour rétablir la paix, décide de renoncer à sa religion pour devenir roi de France.
Par l’édit de Nantes, en avril 1598, il permet aux protestants de pratiquer leur religion en sécurité.
Dans ce cours nous allons d’abord voir qui est Henri IV puis en quoi consiste l’édit de Nantes.

Henri IV

Henri IV - Roi de France - Édit de Nantes - Navarre - Protestantisme - Guerre de religion - SchoolMouv - Histoire - CM1 Peinture du roi Henri IV par Frans Pourbus le Jeune

La plupart des rois de France sont nés à Paris. Henri IV vient du sud de la France.
Il est né le 13 décembre 1553 à Pau. Il devient roi de France en 1589.
Auparavant roi de Navarre, sa région d’origine, sous le nom d’Henri III de Navarre, il réunit, lors de son accession au trône de France les titres de roi de France et de Navarre. Il est le premier roi de France de la dynastie des Bourbons. Doté d’un fort accent, il a montré que l’on peut exercer le pouvoir même en n’étant pas parisien.

bannière attention

Attention

Il ne faut pas confondre Henri III roi de France et Henri III roi de Navarre qui devient, par la suite lors de son accession au trône de France, Henri IV roi de France. Ce sont deux rois différents.

Baptisé catholique, il se convertit ensuite au protestantisme. Il s’implique dans les guerres de religion en tant que roi de Navarre et chef de la noblesse protestante.
Il abandonne le protestantisme lors de son mariage avec Marguerite de Valois (organisé par Catherine de Médicis afin de tenter d’apaiser les tensions entre catholiques et protestants) en 1572, date tristement célèbre pour le massacre de la Saint-Barthélemy. Il redevient protestant en 1576 après avoir réussi à fuir la Cour de France.
En 1584, il devient l’héritier légitime du trône. Les troubles religieux explosent, notamment sous la pression de la Ligue catholique qui refuse de voir un protestant monter sur le trône.
En 1589, Henri de Navarre devient pourtant roi de France. Pour renforcer sa légitimité, il se reconvertit au catholicisme et son sacre a lieu à Chartres en 1589.
Les rivalités entre catholiques et protestants n’en demeurent pas moins fortes. En 1598, Henri IV signe l’édit de Nantes afin d’instaurer la tolérance entre catholiques et protestants.

bannière definition

Définition

  • Hostilité :
  • Un sentiment de méchanceté envers quelqu’un.
  • Une dynastie :
  • Une succession de rois issus d’une même famille.
  • La Cour :
  • Les personnes qui vivent dans l’entourage du roi.
  • Un édit :
  • Une loi décidée par le roi seul.
  • La tolérance :
  • Le fait d’accepter les autres avec leurs différences.

L’édit de Nantes

Tolérance ne signifie pas nécessairement respect. Mais ce qu’impose Henri IV (prince protestant converti au catholicisme pour devenir roi), c’est le fait de tolérer une religion minoritaire. Il le fait dans un édit signé à Nantes en avril 1598. Cet acte royal proclame la tolérance de culte pour les protestants sur le territoire du royaume de France.
L’acte d’Henri IV est important parce que c’est la première fois que l’on aborde la notion de liberté de conscience, mais aussi pour la construction de l’État royal. En effet, en décidant la tolérance, le roi se place au-dessus des conflits et impose sa vision de l’État (au-dessus des partis, et notamment du parti catholique). Il exprime également la force du pouvoir du roi en menaçant de sanction si l’édit n’est pas respecté.
L’édit de Nantes est un édit de pacification qui autorise le culte protestant, mettant ainsi fin à plus de trois décennies de guerres de Religion.
De nombreuses villes (des places fortes), sont alors confiées aux protestants : La Rochelle, Cognac, Montpellier, Montauban…
L’édit de Nantes marque également le début de la reconstruction de l’État royal. Le roi devient à la fois absolu et arbitre, garant de l’intérêt commun.
La mise en place de cet édit prend du temps. Les parlements régionaux tardent à l’enregistrer. C’est grâce à toute la puissance du roi, et au fait que les ravages de la guerre ont cessé, que la situation économique est meilleure et que la paix est rétablie, que l’édit de Nantes est peu à peu mis en application.

bannière definition

Définition

  • Tolérer :
  • Supporter quelqu’un ou quelque chose.
  • Pacification :
  • Le rétablissement de la paix.
  • Minoritaire :
  • Ce qui dans un groupe constitue le nombre le plus petit.
  • Liberté de conscience :
  • Le droit de penser librement.
  • Décennies :
  • Une période de dix années consécutives.
  • Une place forte :
  • Une forteresse, une ville protégée.

Conclusion :

En se convertissant au catholicisme, Henri IV a renforcé les liens entre les rois de France et l’Église catholique. Son fils Louis XIII choisi même un dirigeant de l’Église comme premier ministre. Cette alliance du pouvoir et de l’Église s’est poursuivie jusqu’au dernier roi de France et même au-delà.
En rétablissant la paix entre catholiques et protestants, Henri IV a permis au pays de s’enrichir.
Douze ans après la promulgation de l’édit de Nantes, alors qu’il prépare une guerre contre l’Espagne, Henri IV est assassiné à Paris par un catholique fanatique, François Ravaillac, le 14 mai 1610.