Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Inégalités et structure sociale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Objectifs

  • Comprendre la notion de hiérarchie sociale.
  • Comprendre la notion d’inégalité et ses caractéristiques.

Les inégalités au fondement de la hiérarchisation sociale

La notion d’inégalités

  • Une inégalité est un déséquilibre d’accès à une ressource socialement valorisée.
  • Les inégalités abordées en sociologie sont le résultat d’une histoire politique et sociale qui a généré ses propres normes et valeurs. Les rapports entre les individus se sont progressivement organisés autour de ces inégalités, en favorisant l’émergence de groupes particuliers.

Des inégalités cumulatives et évolutives

  • Les inégalités sont cumulatives : elles regroupent les inégalités économiques, sociales, politiques et symboliques. Elles sont multidimensionnelles.
  • Les inégalités sont évolutives : elles ne progressent pas de manière homogène car leur évolution est relative aux transformations de la société.
  • Ces inégalités participent à la formation de groupes sociaux hiérarchisés.

Une société inégale

L’évolution historique des inégalités

  • On considère quatre phases d’évolution des inégalités depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale :
  • de l’après-guerre jusqu’à la fin des années 1950 : une période de prospérité économique (les Trente Glorieuses). La croissance n’est pourtant pas également répartie ;
  • des années 1960 au début des années 1980 : les inégalités tendance à se réduire nettement. Cela correspond à une période où se mettent en place une série de mesures sociales : un salaire minimum, le SMIC, l’augmentation des retraites, un revenu minimum ;
  • entre 1984 et jusqu’aux années 2000 : la réduction des inégalités ralentit. Même si les inégalités moyennes diminuent, les différences entre les personnes qui gagnent le plus d’argent et ceux qui en gagnent le moins augmentent peu à peu ;
  • depuis 2004, on constate un retour d’un niveau rapide d’accroissement. Cela s’explique surtout par une augmentation beaucoup plus forte des plus hauts revenus.

Le retour des inégalités

  • La perception des inégalités s’est accrue de façon considérable en à peine moins de 15 ans.
  • Selon le BIP 40, hormis deux baisses légères, les inégalités n’ont cessé d’augmenter depuis 1980 pour atteindre leur pic le plus important en 2005.