Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'aménagement et la valorisation des milieux d'Afrique australe

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L’Afrique australe : caractéristiques générales

  • L’Afrique australe correspond aux pays africains situés sous la forêt équatoriale africaine.
  • Elle compte 137 millions d’habitants pour une superficie de 4,7 millions de km².
  • L’Afrique australe comprend 10 pays : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Malawi, Mozambique, Namibie, Swaziland, Zambie et Zimbabwe.
  • Certains y ajoutent Madagascar ou l’île Maurice.
  • Les frontières de ce sous-continent peuvent changer à cause de l’instabilité de la région.
  • Elle présente une variété de milieux géographiques : littoraux, zones tropicales, hauts plateaux, etc.

Les acteurs de l’aménagement en Afrique australe

  • L’Afrique australe est un ensemble de pays au développement économique inégal.
  • L’Afrique du Sud est le seul membre africain des BRICS.
  • Les modes de valorisation des territoires vont dépendre :
  • des capacités financières et ressources humaines des États ;
  • l’angle d’attaque des décideurs ;
  • des atouts de chaque territoire.
  • L’Afrique australe est composée de pays en voie de développement (à l’exception de l’Afrique du Sud).
  • Ces pays ont de nombreux atouts : une croissance démographique forte, des richesses minières et une croissance économique globalement soutenue.
  • Les investissements étrangers permettent de construire des infrastructures importantes, mais sont aussi une façon pour les puissances étrangères de s’emparer des richesses de ces territoires.

Quels sont les buts de la valorisation du territoire en Afrique australe ?

  • Les acteurs étatiques jouent un rôle majeur dans l’aménagement de parcs nationaux, qui peuvent être source de conflits environnementaux et territoriaux entre les populations.
  • Pour les populations noires, ces parcs peuvent évoquer le passé colonial. Le terme d’« apartheid vert » est alors utilisé.
  • Les réserves sont aussi un outil géopolitique. Les parcs forment des « frontières » entre les États.
  • L’Afrique du Sud est un pays émergent. Le gouvernement a pris des mesures pour améliorer les conditions de vie des Sud-africains et ainsi réduire les inégalités entre les populations.
  • La plupart des pays d’Afrique australe peuvent être qualifiés de marges. Leur risque est de devenir des « pays rentiers ».
  • Les PED d’Afrique australe cherchent à intégrer la mondialisation, mais rencontrent plusieurs difficultés :
  • des inégalités socio-spatiale ;
  • des économies trop peu diversifiées ;
  • une géographie qui rend parfois difficile l’accès aux grands flux de la mondialisation.