Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
L'empire de Charlemagne

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Les images ne sont pas encore disponibles pour ce cours.

Nos graphistes font tout leur possible pour les réaliser au plus vite.

😉

Introduction

Durant tout son règne (768-814), il se fait appeler Charles. Ce n’est qu’après sa mort qu’il est appelé Charles le Grand, qui se dit en latin : Carolus Magnus, et donc en français : Charlemagne.
Comme il est un personnage très important de l’Europe occidentale, au cours des siècles qui ont suivi son règne, il a donc été très souvent représenté d’une façon imaginaire, en insistant sur sa gloire et sa puissance.
En effet, Charlemagne est un roi des Francs issu de la dynastie des carolingiens et qui parvient à créer un empire immense s’étendant sur une grande partie de l’Europe.
Qui était Charlemagne et de quelle manière a-t-il régné ?

C’est ce que nous allons voir dans ce cours en étudiant d’abord son empire, puis son rapport à la religion.

Un immense empire

bannière rappel

Rappel

Au VIIIe siècle, les derniers rois mérovingiens n’ont plus de pouvoir, ce sont les maires du palais qui gouvernent le royaume franc.
L’un d’eux, Pépin le Bref, se fait sacrer roi en 751 et fonde une nouvelle dynastie : la dynastie des Carolingiens.
Le mot carolingien vient du mot latin : Carolus, « Charles » en français.
C’est Charles Martel, père de Pépin le Bref, maire du palais (personnage glorieux au sein du royaume franc car il avait repoussé une expédition musulmane hors du royaume en 732) qui donne son prénom à la dynastie.

bannière definition

Définition

Un sacre :

Un sacre est une cérémonie religieuse par laquelle on confirme le pouvoir d’un roi ou d’un empereur.

Charlemagne et les conquêtes

Charlemagne est le fils de Pépin le Bref. À la mort de Pépin le Bref, le royaume est partagé entre Charlemagne et son frère, mais très vite, Charlemagne s’empare seul du pouvoir.
À partir de 768, il s’engage dans des guerres de conquête pour agrandir d’abord son royaume, puis son empire. Il poursuit ses conquêtes durant les 46 années de son règne.
Charlemagne étend son territoire de tous les côtés : à l’est, au nord, au sud et à l’ouest. Il conquiert la Saxe, la Bavière, la Lombardie et une partie de l’Espagne : la Catalogne.
Son empire couvre une grande partie de l’Europe.

IMAGE 01

L’armée carolingienne est composée de cavaliers lourdement armés qui pillent les richesses des pays conquis et forcent la population à se convertir à la religion chrétienne.

C’est en l’an 800 que le pape sacre Charlemagne et le couronne empereur. En 801, il choisit d’établir sa capitale à Aix-la-Chapelle, (de nos jours en Allemagne) qui se trouve plus au centre de son empire que Paris.

bannière definition

Définition

Un empire :

Un empire est un vaste ensemble de territoires, dirigé par un empereur.

Un pouvoir autoritaire

L’empire de Charlemagne est très vaste. Aussi, pour mieux l’administrer, Charlemagne le partage en comtés, dirigés par des comtes.

bannière definition

Définition

Comté :

Un comté est un territoire dirigé par un comte (personnage de la noblesse).

Les comtes sont chargés de faire respecter aux sujets de l’empereur les lois décidées par Charlemagne, rendre la justice, protéger les plus faibles, récolter les impôts pour l’empire et défendre les terres qu’ils gouvernent.
Ils sont contrôlés et surveillés par des missi dominici, qui circulent dans tout l’empire, pour vérifier leur obéissance et leur fidélité à l’empereur.

bannière definition

Définition

Sujet :

Toutes les personnes qui vivent sous l’autorité d’un roi ou d’un empereur en sont les sujets.

bannière definition

Définition

Missi dominici :

Cela signifie en français « envoyés du maître », ce sont les serviteurs de l’empereur chargés de surveiller la fidélité des comtes envers l’empire.

À Aix-la-Chapelle, Charlemagne fait construire un magnifique palais qui s’inspire des constructions de Rome. On peut, encore aujourd’hui, y voir encore son trône fait en marbre.

Chapelle palatine - Aix-la-Chapelle - Charlemagne - Palais - Carolingiens - SchoolMouv - Histoire - CM1 Chapelle palatine de Charlemagne à Aix-la-Chapelle, ©Velvet/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Il s’entoure de conseillers, de savants, mais il est le seul à prendre les décisions qui concernent la vie de ses sujets. Elles sont formulées dans des capitulaires. Il favorise le développement des arts et une nouvelle écriture, plus lisible, appelée « la minuscule caroline » en son honneur, voit le jour.
Des moines copient à la main des livres religieux : des livres enluminés pour diffuser les écrits chrétiens.

Enluminure - Renaissance - Nativité et adoration des bergers - SchoolMouv - Histoire - CM1 Enluminure, La Nativité et l’adoration des bergers, début du XVIe siècle, ©Bibliothèque municipale Stanislas, Nancy

Charlemagne encourage l’Église à ouvrir des écoles (qui existaient déjà à l’époque romaine) pour former des futurs prêtres et moines, capables de lire et d’écrire.

bannière definition

Définition

Livres enluminés :

Les livres enluminés sont des livres ornés de décorations graphiques, dessinées ou peintes.

bannière definition

Définition

Capitulaire :

C’est un texte officiel qui présente les décisions prises par Charlemagne.

La fin de l’Empire carolingien

À la mort de Charlemagne en 814, son fils Louis le Pieux règne jusqu’en 840, date de sa mort. L’Empire carolingien est alors partagé par le traité de Verdun en 843 entre les petits-enfants de Charlemagne : Charles II le Chauve, Lothaire et Louis le Germanique, qui se disputent le pouvoir et divisent l’empire en trois royaumes.

IMAGE 02

Ils n’arrivent pas à repousser les envahisseurs, en particulier les Vikings.

Les rois perdent toute autorité car les habitants obéissent à leurs comtes, qui les protègent plus efficacement contre les attaques que le pouvoir royal. Le dernier roi carolingien meurt en 987, sans héritier.

Charlemagne et la religion

Charlemagne : conquêtes et conversions forcées

Tout au long de son règne, Charlemagne propage la foi chrétienne. Dès qu’il conquiert un pays, il oblige la population, la plupart du temps avec violence, à se convertir à la foi catholique.
Ainsi, en 804, en Saxe, au bout d’une guerre atroce qui a duré 33 ans, il impose violemment le baptême aux Saxons par un capitulaire. Ces derniers étaient jusqu’alors polythéistes, mais l’empereur menace de mort ceux qui refusent de se convertir à la foi chrétienne.

Deux empires chrétiens, deux Églises rivales

À l’époque de Charlemagne, deux empires se font face : l’Empire catholique carolingien à l’ouest et l’Empire byzantin, héritier de l’Empire romain d’Orient à l’est.
En effet, bien qu’ils soient tous les deux chrétiens, leurs pratiques religieuses sont différentes et leurs deux chefs s’opposent :

  • À la tête de l’Église catholique se trouve le pape, à Rome.
  • À la tête de l’Église byzantine, se trouve le patriarche, à Constantinople.
  • Le pape souhaite étendre son autorité sur les chrétiens du monde entier, y compris les chrétiens de l’Empire byzantin.

À la fin du VIIIe siècle, le pape Léon III rencontre des difficultés à Rome, au sein même de la communauté catholique. Charlemagne prend sa défense et l’aide, grâce à son armée, à restaurer son autorité.

Le sacre de Charlemagne à Rome

Le pape Léon III couronne Charlemagne, empereur romain d’Occident dans la basilique Saint-Pierre de Rome le 25 décembre de l’an 800.

Enluminure - Jean Fouquet - Charlemagne - Couronnement - Sacre - SchoolMouv - Histoire - CM1 Enluminure de Jean Fouquet, Couronnement de Charlemagne, Grandes chroniques de France, XVe siècle, Paris, BnF.

Charlemagne est désigné comme l’héritier des empereurs romains et le protecteur de l’Église. Cette cérémonie est un acte très important car elle marque les liens étroits entre l’Église de Rome et l’empereur et elle sert à la fois les intérêts du pape et ceux de Charlemagne.
En effet, le pape a besoin du soutien de l’empereur à Rome pour lutter contre l’influence byzantine.
De son côté, grâce à cette cérémonie, Charlemagne renforce son prestige et son pouvoir au sein de son Empire, mais aussi face à ses deux empires rivaux : les Empires byzantin et arabe.

IMAGE 03

bannière definition

Définition

Catholicisme :

Le catholicisme est une des divisions du christianisme.

Conclusion

Au VIIIe siècle, la dynastie des Mérovingiens est remplacée par celle des Carolingiens.
L’un d’eux, Charlemagne, est couronné empereur en l’an 800 par le pape. Cette cérémonie montre l’alliance entre l’Église de Rome et l’empereur. Elle renforce aussi le pouvoir et le prestige de Charlemagne.
Charlemagne entreprend, tout au long de son règne, des conquêtes pour agrandir son empire. Il impose par la force la religion catholique à chaque peuple conquis.
Pour gouverner cet immense empire depuis sa capitale Aix-la-Chapelle, il le divise en comtés, dirigés par des comtes, eux-mêmes supervisés par des missi dominici. Charlemagne exerce un pouvoir autoritaire. À la fin de son règne son empire couvre un vaste territoire en Europe.
En 843, ses trois petits-fils se partagent l’Empire carolingien.
Les rois carolingiens perdent progressivement leur autorité et face aux invasions, le peuple préfère chercher la protection des comtes.