Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

L'inégale répartition de la population mondiale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Plus de 7,4 milliards d’hommes peuplent aujourd’hui la Terre. Or, la population mondiale est très inégalement répartie sur la surface du globe. La densité moyenne est de 56 habitants par km2, mais quelques foyers de population concentrent de nombreux individus alors que d’autres régions sont vides ou très faiblement peuplées.

Dans ce cours, nous allons étudier l’inégale répartition de la population mondiale.

Dans une première partie, nous verrons quels sont les foyers de peuplement. Puis, nous nous intéresserons aux espaces les plus faiblement peuplés. Enfin, dans une troisième et dernière partie, nous expliquerons pourquoi cette répartition de la population est si inégale.

Les foyers de peuplement

bannière definition

Définition

Foyer de peuplement :

C’est un espace très peuplé depuis plusieurs siècles. La densité de population y est très élevée.

bannière definition

Définition

Densité de population :

C’est le nombre d’habitants au km2. Elle nous renseigne sur le caractère plus ou moins peuplé d’une région ou d’un pays et sur l’inégalité de l’occupation de l’espace.

Les trois principaux foyers de peuplement

bannière à retenir

À retenir

On peut distinguer trois grands foyers de peuplement : l’Asie de l’Est, l’Asie du Sud et l’Europe.

  • L’Asie de l’Est est le plus grand foyer, avec 2,3 milliards d’habitants. Cet espace comprend notamment la Chine, le Japon, les Philippines, l’Indonésie, la Corée du Sud et celle du Nord. Il représente un tiers de la population mondiale.
  • L’Asie du Sud est le deuxième foyer de peuplement, avec plus d’1,7 milliard d’habitants. Cette région comprend principalement l’Inde, le Pakistan, le Bangladesh et le Népal. Sa population s’accroît très rapidement.
  • Enfin, l’Europe est le troisième plus grand foyer de peuplement. Elle regroupe plus de 743 millions d’habitants (en comptant la Russie). Mais, contrairement aux deux premiers foyers, sa population n’augmente plus.
bannière à retenir

À retenir

Aujourd’hui, la population européenne ne représente que 10 % de la population mondiale, et sa part va encore diminuer dans les prochaines décennies.

6e-géographie-SchoolMouv- Une inégale répartition de la population mondiale

Des foyers secondaires

Il existe d’autres foyers de peuplement, beaucoup moins importants. Parmi ces foyers secondaires, on peut citer :

  • le Golfe de Guinée, en Afrique, avec 260 millions d’habitants ;
  • le Nord-Est des États-Unis, en Amérique du Nord, avec 150 millions d’habitants ;
  • le Sud-Est du Brésil, en Amérique du Sud, avec 116 millions d’habitants.

Alors que plus de la moitié de la population mondiale vit concentrée dans les trois principaux foyers de peuplement, certains espaces sont vides ou faiblement peuplés.

Des espaces faiblement peuplés

Les régions froides et polaires

Les régions froides et polaires comme la Sibérie, l’Alaska, le Grand Nord Canadien et le Groenland sont des régions immenses et très peu peuplées. On dit que ces espaces sont des déserts humains.

bannière definition

Définition

Désert humain :

C’est un espace très peu peuplé dont la densité de population est inférieure ou égale à un habitant par km2.

Le Groenland est un immense territoire qui dépend du Danemark. En 2016, 55 847 habitants vivaient dans cette région de plus de 2 millions de km2. Sa densité de population était de 0,03 hab/ km2.

bannière à retenir

À retenir

Par ailleurs, un continent entier est inhabité : c’est l’Antarctique.

Il est recouvert en permanence d’une immense couche de glace qu’on appelle l’inlandsis.

Les déserts chauds

bannière à retenir

À retenir

Les déserts chauds, comme le Sahara ou le désert australien, constituent également des déserts humains.

Dans le désert aride du Sahara, les précipitations annuelles sont très faibles. Les habitants vivent à proximité des oasis tandis que les populations nomades parcourent des distances énormes pour survivre.

bannière definition

Définition

Oasis :

Une oasis est une zone de végétation proche d’un point d’eau au milieu d’un désert.

L’oasis Ubari dans le Sahara L’oasis Ubari dans le Sahara

Les forêts denses

bannière à retenir

À retenir

Enfin, les forêts denses sont aussi des territoires très peu peuplés, voire vides.

C’est le cas de l’Amazonie, du Bassin du Congo, de l’île Bornéo (en Indonésie) et de la Nouvelle-Guinée.

Le climat chaud et humide de ces forêts a favorisé une végétation très luxuriante, ce qui a rendu cet espace longtemps impénétrable pour les hommes.

bannière definition

Définition

Végétation luxuriante :

C’est une végétation qui pousse abondamment.

La forêt amazonienne, au Brésil. ©LecomteB La forêt amazonienne, au Brésil. ©LecomteB

Aujourd’hui encore, la densité de population de l’Amazonie est inférieure à 1 habitant par km2. C’est un désert humain.

Comment expliquer cette inégale répartition ?

Le poids des contraintes naturelles

bannière definition

Définition

Contrainte naturelle :

Élément naturel qui gêne l’installation des hommes.

bannière à retenir

À retenir

Les contraintes naturelles (relief, climat, végétation) ont limité l’installation des hommes.

Dans les déserts chauds et arides, c’est la sécheresse qui explique les faibles densités de population. Les hommes vont chercher à s’installer près des points d’eau, dans les oasis. Dans les régions de haute montagne, ce sont les fortes pentes et le froid qui dissuadent souvent les hommes de s’y installer. Dans les régions polaires, c’est le froid extrême et le sol gelé en permanence qui limitent très fortement l’installation des hommes : l’agriculture est impossible et il est très difficile de circuler dans ces territoires. Enfin, c’est l’humidité qui est très contraignante dans certaines forêts denses.

6e-géographie-SchoolMouv- Les espaces à fortes contraintes

Cependant, le poids de ces contraintes naturelles dans le peuplement est à relativiser. En effet, localement, les hommes ont su profiter de ces contraintes. Ainsi, certaines montagnes d’Afrique et d’Amérique du Sud, comme les Andes, sont très peuplées car elles constituaient des refuges face aux envahisseurs et protégeaient les habitants de nombreuses maladies.

Si les contraintes naturelles peuvent expliquer l’existence de certains déserts humains, d’autres facteurs doivent donc être pris en compte.

Le rôle de l’histoire et les facteurs culturels

C’est le cas du rôle de l’histoire et des facteurs culturels.

Les foyers de peuplement européen et asiatique sont très anciens.

bannière à retenir

À retenir

En revanche, c’est l’histoire qui permet d’expliquer le peuplement progressif de la façade atlantique des Amériques après la conquête par les Européens.

La culture explique également l’existence de déserts humains. Par exemple, les montagnes japonaises sont des espaces vides car les montagnes sont des espaces sacrés au Japon.

Le mont Iwate, sur l’île de Honshū, au Japon ©Yuichi Le mont Iwate, sur l’île de Honshū, au Japon ©Yuichi

6e-géographie-SchoolMouv- Une inégale répartition de la population mondiale

Cette carte montre les principaux foyers de peuplement dans le monde ainsi que les espaces peu peuplés.

Conclusion :

Les trois principaux foyers de peuplement sont très anciens. Ils concentrent plus de la moitié de la population mondiale. Au contraire, d’autres espaces sont faiblement peuplés, voire vides. Ce sont des déserts humains. Cette inégale répartition de la population sur le globe s’explique par la présence de contraintes naturelles, telles que le froid extrême, l’humidité ou la sécheresse. Il faut cependant relativiser le poids de ces contraintes naturelles. En effet, d’autres facteurs, comme l’histoire et la culture, sont à prendre en compte pour comprendre la répartition des hommes sur Terre.