Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La biodiversité et son évolution dans le temps

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Ce cours est en cours de création par nos équipes et il sera prêt pour la rentrée 2019 💪

Introduction :

La biodiversité évolue en permanence : 10 millions d’espèces vivraient sur Terre actuellement et 90 millions seraient déjà disparues. Comment expliquer les causes environnementales qui ont permis la mise en place de ces 100 millions d’espèces ?

Dans un premier temps, nous allons lire l’histoire de la Terre dans les fossiles, puis nous verrons comment les évènements géologiques peuvent modifier profondément cette biodiversité. Enfin, nous terminerons avec une description des effets de l’Homme sur celle-ci qui nous permettra de comprendre les signes d’une 6e extinction des espèces.

Étude de l’histoire de la Terre

Les fossiles

À leur mort, les êtres vivants sont en général décomposés, c’est-à-dire que la matière organique est dégradée en matière minérale. Il arrive exceptionnellement que des restes de leur vie subsistent. Ainsi les roches sédimentaires vont conserver ces empreintes qu’ils ont laissées : c’est ce que l’on appelle des fossiles.

bannière à retenir

À retenir

Au cours du temps, ces roches sédimentaires vont donc garder des indices de la biodiversité passée.

Ammonite fossile roches sédimentaires biodiversité Schéma d’une ammonite

Les ammonites sont d’excellents marqueurs chronologiques . En effet leur forme et leur taille varient énormément aux cours du temps. Ce genre de fossile est très fréquent dans les roches sédimentaires. Comme ce sont des animaux marins, leur présence permettra de déduire que la région d’où provient cette roche était recouverte par l’eau dans le passé, et la forme et la taille de ces fossiles permettront de donner une idée de l’époque à laquelle cette roche était affleurante.

L’histoire

L’histoire des êtres vivants temps géologiques L’histoire des êtres vivants

Grâce aux fossiles, l’histoire de la biodiversité peut être révélée : la première structure cellulaire apparue sur Terre est proche de nos bactéries actuelles (procaryotes), puis les cellules eucaryotes sont apparues. Elles se sont assemblées pour former des êtres vivants pluricellulaires, plus complexes : ainsi les plantes puis les animaux sont apparus.

bannière à retenir

À retenir

La biodiversité actuelle est donc le résultat de l’évolution d’une forme de vie ancestrale qui serait apparue sur Terre il y a environ 3,5 milliards d’années : c’est ce que l’on appelle la théorie de l’évolution.

Les êtres vivants formant la biodiversité évoluent constamment, mais quels sont les grands mécanismes environnementaux liés à cette évolution ?

Couplage biologie-géologie

Crise biologique

bannière definition

Définition

Crise biologique :

Une crise biologique correspond à une baisse majeure de la biodiversité : un grand nombre d’espèces disparaît sur une période de temps très courte. On parle aussi d’extinction de masse.

La disparition d’un grand nombre d’espèces fossiles ayant la même datation permet de repérer les crises.

Datation des grandes crises biologiques Datation des grandes crises biologiques

Sur le graphique, on distingue cinq crises majeures, dont la dernière (il y a 65 millions d’années), qui est l’origine de l’extinction des dinosaures.

Crise géologique

bannière definition

Définition

Crise géologique :

Une crise géologique correspond à un changement majeur des milieux de vie. Elle peut être provoquée par une forte activité sismique ou volcanique, ou encore par une chute de météorite.

Dans tous les cas, ces phénomènes géologiques vont modifier fortement les écosystèmes et, en conséquence, les êtres vivants qui les peuplent.

Lorsque l’on étudie les cinq crises géologiques vécues par notre planète, on constate que celles-ci se superposent aux crises biologiques. Ces cataclysmes ont donc profondément changé le climat, et, en conséquence, celui-ci a modifié la biodiversité. On observe systématiquement une nouvelle augmentation de la biodiversité suite à une crise. L’extinction de certaines espèces va donc créer de la place pour de nouvelles espèces qui évolueront à partir des espèces qui auront survécu à cette crise.

bannière à retenir

À retenir

Les crises biologiques auraient donc les crises géologiques pour origine. Après chaque crise, les espèces inadaptées au changement disparaissent et l’évolution continue à générer de nouveaux êtres vivants. C’est pourquoi il est possible d’affirmer que la biodiversité est en évolution constante.

En outre, depuis la fin des années 1990, les experts parlent de 6e crise biologique. Quelle en est l’origine ?

Effets de l’humain sur la biodiversité

Augmentation de la biodiversité

L’Homme peut augmenter volontairement ou involontairement la biodiversité en introduisant des êtres vivants dans des écosystèmes. Il peut aussi créer de nouvelles espèces en laboratoire (Organisme Génétiquement Modifié, hybrides…).

bannière à retenir

À retenir

L’activité humaine n’est donc pas systématiquement négative pour les êtres vivants.

Baisse de la biodiversité

Actuellement, les insectes représentent la majorité de la biodiversité (80 % environ) ; beaucoup d’espèces restent à découvrir dans les régions tropicales encore inexplorées (comme l’Amazonie par exemple). En parallèle, l’humain supprime progressivement des écosystèmes (exploitation des forêts, agriculture intensive, urbanisation) : c’est pourquoi il est certain que beaucoup d’espèces d’insectes disparaîtront avant même d’être découverts.

Plus généralement, le réchauffement climatique lié à l’activité humaine (essentiellement l’usage et l’extraction de pétrole, de charbon et de gaz naturel) accélère encore ces phénomènes de diminution de la biodiversité. On assiste par exemple à une disparition de la calotte glaciaire qui entraîne un risque d’extinction pour la biocénose de cet écosystème, qui à son tour risque de se répercuter sur les écosystèmes liés à cet écosystème.

Évolution de la biodiversité au cours du temps 6e crise biologique

bannière à retenir

À retenir

D’après le GIEC (groupe international des études sur le climat), actuellement, le nombre d’espèces qui disparait chaque jour serait tel que beaucoup parlent de 6e extinction de masse d’origine anthropique.

Conclusion :

La biodiversité actuelle est le résultat de l’évolution des êtres vivants anciens. Les changements environnementaux majeurs, en supprimant certains êtres vivants, libèrent les niches écologiques. Ainsi, de la diversité est générée.