Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
La loi de l’offre et de la demande et la fixation du prix d'équilibre

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/3
0 / 15
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

L’offre et la demande d’un bien ou d’un service jouent un rôle central dans une économie de marché.

En effet, quelle que soit la nature du marché, des vendeurs (qui constituent l’offre) proposent des produits sur le marché qui sont acquis par des acheteurs (qui constituent la demande), désireux de satisfaire leurs besoins. Ces différents intervenants sur le marché, nommés agents économiques, agissent sur le marché de différentes manières, soit en offrant des biens et services, soit en les fabriquant.

Cependant, pour que l’offre rencontre la demande, il faut que le prix fixé pour l’échange soit accepté à la fois par le vendeur et par l’acheteur. Alors comment faire coïncider ces deux volontés antagonistes ?

Nous étudierons tout d’abord la manière dont se forment l’offre et la demande, avant de voir de quelle manière elles évoluent par rapport au prix et finissent par s’ajuster pour parvenir à la fixation d’un prix dit d’équilibre.

La formation de l’offre

Les caractéristiques de l’offre

La notion d’offre, comme celle de la demande, est primordiale puisqu’elle conditionne les flux marchands intervenant sur le marché et participe de fait à la constitution d’une économie de marché.

bannière definition

Définition

Offre :

Sur le marché, l’offre définit la quantité de biens et de services qu’un agent économique (ou un ensemble d’agents économiques) veut vendre à un prix donné.

bannière definition

Définition

Économie de marché :

L’économie de marché désigne un système où les mécanismes de marché (l’offre et la demande) régulent l’activité économique.

bannière à retenir

À retenir

L’offre est donc une variable primordiale intervenant dans le processus d’échanges de biens entre les différents agents économiques : ce sont à la fois la nature de ces biens mais également la quantité disponible qui contribuent à la fixation d’un prix.

La courbe d’offre

Le volume d’offre n’est pas déterminé par l’offre elle-même : d’autres paramètres influent sur son évolution, et notamment le prix.

  • Imaginons par exemple une offre « part de pizzas ». L’offre (le vendeur) va faire varier le prix du produit offert (pizza) en fonction de divers paramètres, comme par exemple la variation de prix de la matière première (si le cours des ingrédients nécessaire à la fabrication de la pizza est en hausse, le vendeur paiera plus cher pour acquérir la quantité nécessaire à sa production et le vendra donc plus cher pour amortir ses coûts de production et dégager un bénéfice) ou le coût de production.

C’est le prix qui est le principal déterminant de l’offre : si le prix de vente est élevé, les offreurs seront plus nombreux puisqu’il existe une perspective de gains importants. À l’inverse, si le prix de vente d’un bien ou d’un service est bas, les offreurs seront moins nombreux puisque les bénéfices seront moindres.

Sur le schéma ci-dessous, on peut donc illustrer le lien entre le volume d’offre et le niveau de prix.
Cette courbe d’offre du marché représente le nombre de parts de pizza (sur l’axe des abscisses) qu’un food-truck est disposé à produire selon chaque niveau de prix unitaire (indiqué sur l’axe des ordonnées).

courbe offre demande prix d’équilibre

On constate que plus le prix de vente d’une part de pizza est élevé, plus le food-truck en fabriquent et plus les concurrents sur le marché seront donc nombreux, puisqu’un prix élevé garantira aux différents offreurs un bénéfice important. Inversement, si le prix est bas, les food-trucks sont moins nombreux à proposer des pizzas à la vente, puisque le bénéfice sera moindre.

bannière à retenir

À retenir

La quantité offerte n’est donc pas fixe : elle évolue et se déplace en fonction de différents facteurs, par exemple le prix de la matière première entrant dans la fabrication d’un produit.

Voyons à présent comment se forme la demande et si elle évolue elle aussi en fonction de critères déterminés.

La formation de la demande

Les caractéristiques de la demande

bannière definition

Définition

Demande :

Sur le marché, la demande désigne la quantité de biens ou de services qu’un agent économique (ou un ensemble d’agents économiques) veut acquérir à un prix donné.

La demande représente donc les quantités d’un bien ou d’un service que les agents économiques (les ménages) souhaitent acheter. La confrontation de la demande et de l’offre va déterminer le prix du bien ou du service ainsi que les quantités échangées sur le marché.

Tout comme pour l’offre, la demande est fonction du prix : si sur le marché, le prix d’un bien proposé est élevé, la demande sera faible car les potentiels acheteurs seront découragés par ce prix. Inversement, plus le prix est bas, plus les acheteurs seront nombreux à se manifester, le prix étant attractif et donc accessible au plus grand nombre.

La courbe de la demande

La courbe de la demande ci-dessous indique le nombre de parts de pizza demandées selon chaque niveau de prix.

courbe offre demande prix d’équilibre

Ici encore, on constate que la demande varie en fonction du prix : plus le prix d’une part de pizza est élevé, plus la demande sera faible, un coût d’achat trop élevé dissuadant de potentiels acheteurs.
Inversement, plus le coût d’un bien ou d’un service mis sur le marché est bas, plus il intéressera d’éventuels acheteurs (demandeurs).

bannière à retenir

À retenir

Les quantités demandées varient inversement au prix : elles augmentent quand le prix baisse et diminuent lorsque le prix augmente.

Dès lors, la fixation d’un prix qui puisse à la fois convenir à l’offre et à la demande est primordiale : voyons donc à présent comment la confrontation entre l’offre et de la demande permet de fixer ce prix, dit prix d’équilibre.

La confrontation de l’offre et de la demande dans la fixation du prix d’équilibre

La fixation du prix d’équilibre

Dans une économie de marché, c’est la confrontation de l’offre et de la demande qui permet de fixer un prix et une quantité d’équilibre.

bannière à retenir

À retenir

L’égalité entre l’offre et la demande détermine le prix d’équilibre du marché.

bannière definition

Définition

Prix d’équilibre

Le prix d’équilibre est le prix qui égalise la demande et l’offre et permet de satisfaire à la fois le vendeur et l’acheteur.

Une fois un prix d’équilibre atteint, toute variation de sa part entraînera un nouvel équilibre : s’il augmente, la demande diminuera tandis que l’offre augmentera ; s’il baisse, la demande augmentera tandis que l’offre diminuera.

courbe offre demande prix d’équilibre

Le schéma montre que l’offre et la demande évoluent en sens contraire : lorsque les prix augmentent, la quantité offerte augmente et la demande diminue, alors qu’en cas de baisse des prix, la quantité offerte diminue (les producteurs sont moins incités à produire puisque leurs profits seront moins importants) et la demande augmente.
Le point d’intersection de la courbe de l’offre et de la courbe de la demande détermine ainsi l’équilibre du marché : prix d’équilibre et quantité d’équilibre.

Ce phénomène de tâtonnements successifs et d’ajustements est désigné sous le terme de loi de l’offre et de la demande.

bannière definition

Définition

Loi de l’offre et de la demande :

La loi de l’offre et de la demande constitue le cadre principal de l’économie de marché : elle repose sur l’équilibre de la quantité d’offre et de demande qui, lorsqu’elles s’équilibrent, participent à la fixation d’un prix dit « prix d’équilibre ».

bannière à retenir

À retenir

Ainsi, la quantité d’offre et de demande est déterminée en fonction du prix. Toute variation de ce prix modifie l’équilibre sur le marché en entraînant une évolution de cette offre et de cette demande en termes de volume.

Cas pratique

Reprenons notre exemple sur les parts de pizza pour illustrer de façon concrète la fixation de ce prix d’équilibre.

Un food-truck (l’offreur) spécialisé dans la vente de pizzas envisage de s’implanter à proximité d’un lycée. Les acheteurs potentiels, à savoir les élèves ainsi que le personnel du lycée, peuvent être intéressés par cette nouvelle offre de restauration : ils constituent donc la demande.

Pour que l’offre rencontre la demande, il faut que deux conditions soient réunies :

  • le prix proposé par le food-truck pour une part de pizza doit permettre à celui-ci de couvrir ses coûts de production ;
  • l’acheteur éventuel (demandeur) doit trouver ce prix suffisamment attractif pour acheter cette part de pizza plutôt que de se tourner vers les autres concurrents (restauration rapide, boulangerie, etc.).

Il s’agit donc de faire coïncider les intérêts de l’acheteur et du vendeur, qui poursuivent des objectifs antinomiques.

Le tableau ci-dessous indique les quantités de parts de pizza demandées et offertes sur le marché pour chaque niveau de prix.

Quantité demandée Prix d’une part de pizza (en €) Quantité offerte
200 1 40
175 1,25 50
150 1,5 90
125 1,75 125
100 2 150

On constate donc que, dans le cas présent, c’est le prix de 1,75 € qui permet à l’offre de rencontrer la demande : on le qualifie de prix d’équilibre, car il fixe le niveau auquel vendeur et acheteur sont prêts à faire affaire.

Si le prix est supérieur à 1,75 €, il y aura un excédent d’offre (200 offres contre 100 demandes), car le prix sera jugé excessif et découragera les clients. Dans ce cas, le vendeur aura donc des difficultés à écouler son stock et sera alors contraint de revoir son prix de vente à la baisse : ce faisant, du fait de la situation de concurrence, il poussera ses concurrents à s’aligner sur les prix les plus bas pratiqués pour avoir, eux aussi, la chance d’écouler leur surplus. Par contre, si le prix est inférieur à 1,75 €, il y aura un excès de demande mais peu d’offres, car les bénéfices engendrés ne seront pas assez importants et cela dissuadera le food-truck de produire des pizzas. C’est donc la demande qui va cette fois augmenter, jusqu’à ce que les quantités échangées entre vendeurs et acheteurs finissent par se stabiliser.

Ici, le prix d’équilibre correspondant à la confrontation de l’offre et de la demande de pizza s’illustrera comme suit :

courbe offre demande prix d’équilibre Fixation du prix d’équilibre : confrontation de l’offre et de la demande de pizzas

Le point d’intersection de ces deux courbes correspond donc au prix auquel le vendeur (offre) et l’acheteur (demande) accepteront l’échange : il s’agit du prix d’équilibre vers lequel se dirigera progressivement le marché au terme d’ajustements successifs.

Conclusion :

Dans une économie de marché, l’offre (les vendeurs) et la demande (les acheteurs) constituent les flux marchands permettant l’échange de biens ou de services.
Pourtant, vendeur et acheteur ont des intérêts divergents, le premier cherchant à maximiser ses profits en vendant au prix le plus élevé, tandis que le second a tout intérêt à acquérir un bien ou un service au meilleur prix.

Les prix du marché se fixent par la confrontation de l’offre et de la demande qui, selon leurs variations, vont faire varier ces prix.
Par le biais d’ajustements successifs, l’offre et la demande s’égalisent pour assurer l’équilibre du marché en déterminant le prix et la quantité d’équilibre.