Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

La répartition des êtres vivants

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/1
0 / 5
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Introduction :

La répartition des êtres vivants sur Terre est étroitement liée aux milieux de vie.
La survie d’un être vivant dépend de son adaptation au milieu.

bannière rappel

Rappel

Les êtres vivants habitent des milieux différents et évoluent dans ces milieux.
Afin de survivre, ils ont des interactions avec ces milieux, mais aussi entre eux !
Cela leur permet de pouvoir se protéger ou de se nourrir et de participer à l’équilibre naturel de leur habitat.

Un milieu froid : la banquise

Voici le milieu de vie que nous allons étudier :

Banquise - Polaire - Arctique - Antarctique - Pôle - SchoolMouv - Sciences - CM1 La banquise

bannière à retenir

À retenir

Dans ce milieu, nous allons trouver des êtres vivants capables de résister aux températures très basses.

bannière exemple

Exemple

Le manchot

Le manchot possède un plumage composé de quatre couches différentes et d’une épaisseur de graisse.
Ceci lui permet de maintenir une température corporelle de 39 °C quand la température extérieure peut atteindre – 47 °C.
Pour se tenir chaud, les manchots se collent les uns aux autres et laissent leur chaleur corporelle les réchauffer les uns et les autres.

Manchot - Pingouin - Banquise - Polaire - Pôle - Antarctique - Arctique - SchoolMouv - Sciences - CM1 Des manchots et leur petit sur la banquise, ©Ian Duffy/Wikimedia Commons, CC BY 2.0

On peut aussi trouver des animaux beaucoup plus gros dans ce milieu

bannière exemple

Exemple

L’ours polaire

L’ours polaire possède une fourrure importante constituée de poils longs (15 à 20 cm) qui isolent son corps du froid. De plus, ses poils sont transparents et capables d’absorber les rayons du soleil pour réchauffer sa peau.
Il possède une couche de graisse qui entoure son corps.

Ours polaire - Prédateur - Pôle - Arctique - Antarctique - Ours blanc - Graisse - SchoolMouv - Sciences - CM1 Un ours polaire, ©Alan Wilson/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Un milieu chaud : le désert

Voici le milieu de vie que nous allons étudier :

Désert - Sable - Chaleur - Dunes - SchoolMouv - Sciences - CM1 Le désert de sable

bannière à retenir

À retenir

Dans ce milieu, nous allons trouver des êtres vivants capables de résister aux températures très élevées.

On peut, par exemple, trouver certaines plantes qui résistent à la chaleur.

bannière exemple

Exemple

Le cactus

Le cactus possède un système complexe qui lui permet de résister à la chaleur. Nous retiendrons, par exemple, que la plante est capable de stocker de l’eau en quantité suffisante pour survivre lors des saisons sèches.

Cactus - Épines - Désert - Plante - Végétation désertique - Stocker l’eau - SchoolMouv - Sciences - CM1 Un cactus dans le désert, en Argentine, ©Bernard Gagnon/Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0

On peut aussi trouver des animaux qui vivent dans le désert.

bannière exemple

Exemple

Le chameau et le dromadaire

Le chameau et le dromadaire ont un pelage isolant qui les protègent des grosses chaleurs. Ils peuvent ingurgiter une grande quantité d’eau puis rester plusieurs jours sans boire. Enfin, ils stockent les apports de leur nourriture sous forme de graisse dans leurs bosses.

Chameau - Désert - Transport - Afrique - Asie - Désertique - Stockage de l’eau - Bosses - SchoolMouv - Sciences - CM1 Un chameau dans le désert

Autres exemples : le renard des sables, le lézard…

bannière definition

Définition

Isolant :

Quelque chose d’isolant est quelque chose qui protège de la chaleur ou du froid, qui permet d’isoler ce qu’il contient.

Un milieu aquatique

Voici le milieu de vie que nous allons étudier :

La mer - Océan - Vagues - Eau - Aquatique - Écume - SchoolMouv - Sciences - CM1 Le milieu aquatique

bannière à retenir

À retenir

Dans ce milieu, nous allons trouver des êtres vivants capables d’évoluer dans un milieu aquatique.

bannière exemple

Exemple

Les poissons

Les poissons ont des branchies qui leur permettent de respirer le dioxygène présent dans l’eau. Certains de ces poissons, comme le rémora sont très utiles à d’autres poissons. Le rémora, par exemple, est tout le temps collé… Au requin ! En effet, il nettoie le requin en gobant les parasites sur sa peau. Il nettoie même les dents du requin qui ne le dévore jamais !

Rémora - Poisson - Requin - Parasite - Nettoyeur - Symbiose - Mer - Branchies - SchoolMouv - Sciences - CM1 Des rémoras sur un requin, ©Albert kok/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Il existe également des animaux qui ne respirent pas sous l’eau et qui, pourtant, vivent malgré cela dans le milieu aquatique.

bannière exemple

Exemple

Le dauphin

Le dauphin possède des poumons et respire de l’oxygène. C’est pourquoi il doit remonter régulièrement à la surface pour respirer. Le dauphin peut rester en apnée, c’est-à-dire retenir sa respiration, pendant 10 minutes entières avant de retourner à la surface pour respirer !

Dauphin - Mammifère marin - Oxygène - Aileron - Nageur - Apnée - Poumons - SchoolMouv - Sciences - CM1 Un dauphin sous l’eau, ©Pstraudo/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

La grenouille

Sous l’eau, la grenouille a une respiration cutanée, c’est-à-dire qu’elle respire par la peau. Elle possède aussi des pattes palmées qui facilité ses déplacements aquatiques.

Grenouille - Batracien - Insectes - Palmes - Étang - Aquatique - SchoolMouv - Sciences - CM1 Une grenouille

Les variations du milieu de vie

bannière à retenir

À retenir

Un même milieu peut avoir des conditions changeantes, ce qui veut dire qu’il va changer de caractéristiques (température, apparence…) au cours de l’année. Les saisons sont le symbole de ces changements.

Pour survivre à ces changements saisonniers, certains animaux quittent leur milieu pour un autre, le temps d’une saison.

bannière exemple

Exemple

L’hirondelle

L’arrivée du froid en Europe diminue la quantité de nourriture de l’hirondelle. Celle-ci va migrer vers l’Afrique pour trouver une quantité plus abondante de nourriture.

Hirondelle - Oiseau - Migration - Vol - Afrique - Printemps - Plumes - SchoolMouv - Sciences - CM1 Une hirondelle en plein vol, ©Haltostress/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Autres exemples : les oies sauvages, les cigognes…

D’autres restent dans le milieu de vie malgré les changements, mais ils adaptent leur comportement.

bannière exemple

Exemple

La marmotte

Elle accumule une quantité de graisse avant l’hiver. Elle se prépare un terrier dans lequel elle va hiberner. C’est-à-dire, entrer dans une sorte de sommeil ou de vie ralentie durant lequel elle ne dépense que très peu d’énergie et survit en utilisant les graisses accumulées avant son hibernation.

Marmotte - Mammifère - Montagne - Terrier - Hibernation - Hiver - Printemps - SchoolMouv - Sciences - CM1 Une marmotte dans le parc naturel régional du Queyras, en France, ©François Trazzi/Wikimedia Commons, CC BY-SA 3.0

Le lapin

Le lapin change la couleur et la taille de sa fourrure pour pouvoir s’adapter au climat de la saison. Cela veut dire qu’il va muer (changer de pelage) deux fois par an :

  • en hiver, ses poils vont plus pousser et être plus longs. Ils seront aussi d’une couleur plus claire.
  • En été, ses poils seront plus courts et foncés.

Lapin - Mammifère - Été - Pelage - Mue - SchoolMouv - Sciences - CM1 Un lapin en été, ©Gzen92/Wikimedia Commons, CC BY-SA 4.0

Autres exemples : l’ours brun, le hérisson…