Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
La vie des Français à l'époque de Louis XIV

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Les images ne sont pas encore disponibles pour ce cours.

Nos graphistes font tout leur possible pour les réaliser au plus vite.

😉

Introduction :

Sous le règne de Louis XIV, les différences entre les classes sociales sont très marquées. Il y a d’un côté, les pauvres et de l’autre côté, les riches.
Dans ce cours nous allons nous intéresser d’abord à la vie difficile dans les campagnes, puis aux conditions de vie inégales en ville et enfin nous aborderons les politiques, religieuse et commerciale de Louis XIV et leurs répercussions sur les populations de l’époque.

La vie difficile dans les campagnes

À la campagne, les maisons sont faites en bois et en torchis, avec un toit de chaume.
Le chauffage (cheminée) et l’éclairage (chandelle) n’ont pas évolué depuis la fin du règne de Saint-Louis, c’est-à-dire quatre cents ans auparavant.

bannière definition

Définition

  • Le torchis :
  • C’est un mélange de terre et de paille utilisé pour construire des murs.
  • Le chaume :
  • C’est de la paille, longue, utilisée pour faire un toit.

L’hiver, le froid fait de nombreuses victimes.
L’alimentation, de son côté, est peu variée : du pain grossier et compact, de la soupe plus ou moins à l’eau et des légumes, la viande est un luxe pour cette catégorie de citoyens.
Quand la météo n’est pas bonne, que les grains de blé sont difficiles à trouver pour fabriquer de la farine, le prix du pain augmente fortement. Ce qui le rend inaccessible pour certains, alors que c’est leur aliment de base.
Le petit paysan, qui exploite souvent moins d’un hectare de terres, ne consomme pas ce qu’il produit : œufs, poulet, beurre et fromage. Il lui faut les vendre, ne serait-ce que pour payer les droits seigneuriaux et l’impôt royal.
Les disettes sont fréquentes, la majorité de la population de l’époque est gravement sous-alimentée.
L’hygiène la plus élémentaire est complètement ignorée, la médecine ne progresse pas depuis un certain nombre d’années, ce qui permet aux épidémies de prospérer (comme la peste par exemple).

bannière definition

Définition

  • La disette :
  • C’est une période où l’on manque de nourriture.
  • Sous-alimentée :
  • Une population sous-alimentée est une population qui ne consomme pas la quantité minimale de nourriture pour vivre en bonne santé.

Des conditions de vie inégales dans les villes

Sous le règne de Louis XIV la vie de certains français a beaucoup changé. Le roi a désormais un pouvoir absolu. Les nobles les plus importants vivent à la Cour, à Versailles.
Certains bourgeois ont reçu des responsabilités. Ils vivent dans des hôtels particuliers qui leurs procurent un certain confort.

Bagatelle - Hôtel particulier - Château - SchoolMouv - Histoire - CM1 Le château de Bagatelle, près de Paris, ©GIRAUD Patrick/Wikimedia Commons, CC BY-SA 1.0

Le peuple, lui, vit dans la misère, souffre de la famine. Beaucoup de gens errent (= vagabondent) sur les routes et doivent mendier ou voler pour survivre.
En effet, pour payer les guerres mais aussi sa luxueuse vie à Versailles, Louis XIV augmente très fortement les impôts et les taxes deviennent donc trop élevées pour beaucoup de paysans.

bannière definition

Définition

  • Un bourgeois :
  • Une personne riche qui ne fait pas partie de la noblesse.
  • La misère :
  • C’est la très grande pauvreté.
  • La famine :
  • C’est un manque de nourriture dramatique provoquant la mort des populations.
  • Mendier :
  • Demander de l’argent pour survivre.
  • Hôtel particulier :
  • C’est un grand bâtiment d’habitation luxueux, construit en pierre avec de grandes pièces, bien éclairées et souvent possédé par des bourgeois ou des nobles très riches.

L’intolérance religieuse et le commerce triangulaire

Au milieu du XVIIe siècle, les protestants sont environ 1 million (sur 20 millions d’habitants) en France. Tout en appliquant l’édit de Nantes mis en place par son grand-père, Henri IV en 1598, Louis XIV a pour objectif de se débarrasser de cette religion en France.
Il a d’abord lutté « pacifiquement » grâce à une série de mesures comme : l’interdiction des mariages entre catholique et protestant, l’instauration d’une prime pour quiconque se convertit au catholicisme…

Louis XIV est hostile aux protestants pour plusieurs raisons. Tout d’abord, ils lui apparaissent comme un danger pour la monarchie absolue, ensuite, Louis XIV souhaite unifier religieusement le pays et enfin, il a prêté serment lors de son sacre d’être le défenseur de l’Église catholique.
En 1680, la politique religieuse de Louis XIV se durcit envers les protestants. En 1685, il révoque l’édit de Nantes qui autorisait la pratique du protestantisme en France. Les protestants sont alors traqués et chassés.
Certains fuient à l’étranger, d’autres se convertissent et un certain nombre meurt sous les coups des soldats de Louis XIV lors de ce que l’on a appelé les « dragonnades ».

Louis XIV confie à son ministre Colbert la responsabilité de développer le commerce international par la création de compagnies coloniales. Ces compagnies sont consacrées au développement des échanges avec les Amériques et l’Afrique au sein desquels la traite des esclaves à toute sa place.
C’est le « commerce triangulaire » : les navires partent des ports européens chargés de produits fabriqués qui sont vendus en Afrique à des princes.
Ces princes, ou chef de tribus, échangent les produits européens contre des esclaves qu’ils ont capturés (ou parfois, les Européens capturent eux-mêmes des gens qu’ils réduisent en esclavage).
Les esclaves partent alors en bateau pour un voyage très long, pénible et dangereux, afin d’être vendus à des planteurs dans les Amériques.
Les produits agricoles des plantations rejoignent l’Europe dans les mêmes bateaux que ceux qui transportent les esclaves noirs, et fournissent des richesses aux ports européens.

IMAGE 01

En 1685, Louis XIV édicte un code pour les plantations, établi par Colbert, appelé « Le code noir » qui délimite les droits de chacun. Cependant, les conditions de vie et de travail restent très dures et la durée moyenne de vie est très faible.

bannière definition

Définition

  • Révoquer :
  • Révoquer c’est annuler un acte officiel.
  • Les dragonnades :
  • Les soldats de Louis XIV, appelés les « dragons », étaient envoyés chez des familles protestantes et avait toute liberté d’agir pour les persécuter.
  • Un planteur :
  • Un propriétaire de grandes terres de productions agricoles (la canne à sucre en majorité).

Conclusion :

Sous son règne, la vie du peuple n’a rien à voir avec celle que mènent que le roi et sa Cour à Versailles. La famine n’est jamais loin et la misère est très difficile à supporter pour bon nombre de gens du peuple.
La guerre pour la conquête de nouveaux territoires et le train de vie du roi et de sa Cour au château de Versailles coûtent très cher. Louis XIV augmente donc considérablement les impôts, creusant ainsi encore plus les inégalités sociales. Les pauvres s’appauvrissent de plus en plus et les riches continuent de s’enrichir.
Le 1er septembre 1715, Louis XIV meurt au château de Versailles après 72 ans de règne.
Il laisse un héritage considérable à la France : gastronomie, architecture, monuments, sciences, mode, culture… mais aussi un pays endetté avec un peuple qui meurt de faim et écrasé par l’impôt.