Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le classement des êtres vivants

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les images ne sont pas encore disponibles pour ce cours.

Nos graphistes font tout leur possible pour les réaliser au plus vite.

😉

Introduction :

Le monde du vivant est extrêmement diversifié sur Terre. Il est constitué de deux grandes familles : le monde végétal et le monde animal. Le monde végétal regroupe toutes les formes de végétaux : les arbres, les fleurs, les plantes, les algues, etc. Le monde animal regroupe tous les animaux y compris l’être humain.
Dans ce cours, nous étudierons ces deux grandes familles du vivant et leurs milieux de vie. Puis, dans un deuxième temps, nous verrons quels sont les liens de parentés entre tous les êtres vivants.

Les êtres vivants dans leur milieu de vie

bannière definition

Définition

Milieu de vie :

Le milieu de vie est l’endroit dans lequel vivent et se développent les êtres vivants.

Près d’une rivière, on retrouve de nombreux êtres vivants. Observons ce milieu de vie.

IMG01

Dans ce milieu de vie, on peut observer une rivière et ses alentours. On remarque que cet espace abrite de très nombreuses espèces de plantes et d’animaux vivant entre eux.
Si on s’éloigne de la rivière on peut voir d’autres êtres vivants, comme des vaches ou un chêne. Ils vivent dans un milieu différent de la rivière.

  • Les êtres vivants vivent tous dans un milieu qui leur est propre et dont ils dépendent.
bannière à retenir

À retenir

Tous les êtres vivants possèdent des caractères directement liés à leur milieu de vie et à leur mode de vie.

Les caractères des êtres vivants

bannière à retenir

À retenir

Les êtres vivants possèdent tous des caractères (particularités) bien spécifiques qui permettent de les différencier.

bannière exemple

Exemple

Le plumage est un caractère possédé par la pie par exemple, mais aussi par la mésange, le corbeau et tous les autres oiseaux. C’est un caractère que ne possède pas la truite.
En revanche, la truite ou le chabot, comme beaucoup de poissons, possèdent des écailles. Celles-ci recouvrent la quasi-totalité du corps et permettent de glisser plus facilement dans l’eau.

IMG02

En répertoriant les caractères spécifiques, on peut établir un classement des êtres vivants et définir des espèces différentes.

bannière definition

Définition

Espèce :

Une espèce est un groupe d’êtres vivants présentant de nombreux caractères communs et pouvant se reproduire ensemble.

Les liens de parenté et la classification des êtres vivants

Reprenons l’exemple de la rivière et listons les êtres vivants présents, en distinguant les animaux des végétaux.

IMG03

Maintenant, classons les animaux en fonction de leurs caractères spécifiques, pour ensuite observer les caractères qu’ils ont en commun.

IMG04

De nombreux insectes possèdent un squelette externe. C’est-à-dire que, à l’inverse de l’être humain par exemple, leur squelette est à l’extérieur de leur corps et leur sert de protection. Comme une sorte de carapace !

bannière exemple

Exemple

Dans le tableau ci-dessus, on remarque que la souris et la vache ont cinq caractères en commun. En revanche, la fourmi n’a qu’un seul caractère en commun avec la souris et la vache.

  • On peut donc dire que la souris et la vache ont plus d’ancêtres communs que la fourmi.

Conclusion :

Il y a un nombre important d’êtres vivants sur Terre. Chacun possède des caractères directement liés à leur milieu et mode de vie. Ces caractères nous permettent ensuite d’établir un classement et faire des liens de parenté entre les espèces.