Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

La naissance du judaïsme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Vers l’an mil avant J.-C. le peuple hébreu, qui est un peuple nomade, crée un petit royaume sur le territoire de Canaan. Ce royaume s’épanouit sous les règnes de David et de son fils, Salomon. Cependant, à la mort de Salomon en 931 avant J.-C., le royaume se divise. Au nord, le royaume d’Israël a pour capitale Samarie ; au sud, le royaume de Juda a pour capitale Jérusalem. Les Hébreux croient en un dieu unique : c’est le premier peuple monothéiste de l’histoire. Leur religion s’appelle le judaïsme.

Dans une première partie, nous étudierons la naissance du judaïsme. Puis, nous nous intéresserons à la Diaspora des juifs au Ier millénaire avant J.-C. Enfin, nous expliquerons quelles sont les pratiques de cette religion monothéiste.

La naissance du judaïsme

Un peuple hébreu, deux royaumes

bannière definition

Définition

Hébreux :

Les Hébreux forment le peuple constitué par les membres de la tribu d’Abraham puis par leurs descendants.

bannière à retenir

À retenir

Au VIIIe siècle avant J.-C., les Hébreux vivent donc dans deux petits royaumes situés au Proche-Orient : le royaume d’Israël et celui de Juda.

En 722 avant J.-C., les Assyriens envahissent le royaume d’Israël.

Les Assyriens envahissent le royaume d’Israel (en 722 avant J.-C.)-histoire-6e

C’est au moment de la disparition du royaume d’Israël que des scribes commencent à mettre par écrit les premiers récits légendaires sur les Hébreux. C’est le début de l’écriture de la Bible.

L’apparition du monothéisme juif

bannière à retenir

À retenir

Au VIIe siècle avant J.-C., le roi de Juda, Josias, veut reconquérir le royaume disparu afin de régner sur un royaume hébreu unifié.

Il souhaite affirmer l’identité des Israélites face aux empires qui les attaquent et les envahissent.

bannière definition

Définition

Israélites :

Les Israélites est le nom donné aux Hébreux au temps des royaumes d’Israël et de Juda.

Pour cela, il doit mobiliser son peuple. Il assoit alors son pouvoir royal, en prenant comme références les rois David et Salomon, et rejette les dieux étrangers.

Il souhaite faire de Jérusalem la capitale d’un empire monothéiste, réuni autour d’un seul dieu, Yahvé, et d’un temple unique.

bannière à retenir

À retenir

C’est sous le règne de Josias que naît le monothéisme juif.

bannière definition

Définition

Monothéisme :

Le monothéisme désigne la croyance en un seul dieu.

L’affirmation du monothéisme juif et la rédaction de la Bible

Au VIe siècle avant J.-C., les Babyloniens envahissent le royaume de Juda.

bannière à retenir

À retenir

Le royaume hébreu disparaît en 587 avant J.-C. et les Hébreux doivent alors s’exiler à Babylone.

bannière definition

Définition

Exil :

Un exil est un départ contraint ou volontaire d’une personne ou d’une communauté vers un autre territoire, définitivement ou de manière temporaire.

Les Babyloniens envahissent le royaume de Juda (en 587 avant J.-C.)-histoire-6e

Lors de cet exil à Babylone, puis sous la domination successive des Perses, des Grecs et des Romains, les juifs affirment et consolident de plus en plus leur religion monothéiste. Ils conservent leurs croyances et leurs rites religieux, et poursuivent la rédaction de la Bible pour ne pas oublier leurs traditions.

La Diaspora des juifs au Ier millénaire avant J.-C.

bannière definition

Définition

Diaspora :

Le terme Diaspora désigne la dispersion des communautés juives en dehors du pays de Canaan.

bannière definition

Définition

Juifs :

Juif est le nom donné aux Hébreux et à leurs descendants après l’exil à Babylone.

La première Diaspora (VIIIe – VIe siècle avant J.-C.)

La première Diaspora correspond à la disparition des deux royaumes hébreux, celle du royaume d’Israël en 722 avant J.-C., puis celle du royaume de Juda en 587 avant J.-C.

bannière à retenir

À retenir

Dans les deux cas, les Israélites sont emmenés en exil vers la Mésopotamie.

’exil des Hébreux, après la prise de Lakish par les Assyriens L’exil des Hébreux, après la prise de Lakish par les Assyriens. Détail du bas-relief assyrien du palais de Sennachérib, VIIIe siècle avant J.-C., British Museum, Londres. ©Mike Peel – CC-BY-SA-4.0.

La deuxième Diaspora (VIe – Ier siècle avant J.-C.)

Pendant la seconde partie du Ier millénaire, des juifs reviennent s’installer à Jérusalem. Mais ils sont peu nombreux.

La Diaspora juive entre le VIIIe et le Ie siècle av. J.-C.-histoire-6e

Le judaïsme de la Diaspora

Où qu’ils soient installés, les juifs continuent de se réunir dans des synagogues, afin de célébrer leur religion et maintenir vivantes leurs traditions. Les rabbins sont les chefs religieux de ces communautés. Ils commentent et précisent les règles que doivent suivre les juifs.

Chaque synagogue dispose habituellement d’un sanctuaire, d’un lieu de prière où se trouvent des livres de la Bible, de pièces réservées à l’étude des textes sacrés et d’une salle de réunion.

Des pratiques religieuses strictes

Les dix commandements et autres règles

Pour ne pas rompre l’Alliance avec Yahvé, les juifs doivent respecter les Dix Commandements.

Selon la Bible, Yahvé a donné à Moïse, sur le mont Sinaï, les Dix Commandements gravés sur ce qu’on appelle les Tables de la Loi :

Les Dix Commandements. D’après La Bible, <em>Exode</em>, 20-histoire-6e Les Dix Commandements. D’après La Bible, Exode, 20

Les juifs respectent également d’autres règles qui concernent aussi bien les rites religieux que la vie quotidienne. Par exemple, ils peuvent manger « tout animal qui a le sabot fendu en deux et qui rumine ». Les juifs ne consomment donc pas de viande de porc, qui a le sabot fendu mais qui ne rumine pas. Par ailleurs, les juifs ne peuvent pas manger de sang d’animal. Il faut donc que les animaux ruminants soient abattus selon des règles précises, afin d’être complètement saignés. On parle alors de viande kasher. Les juifs ne sont pas non plus autorisés à manger de fruits de mer ou de poissons sans écailles.

bannière definition

Définition

Ruminer :

Ruminer signifie ramener les aliments de l’estomac dans la bouche pour les mâcher. Les vaches, les bœufs, les moutons et les chèvres sont, entre autres, des animaux qui ruminent. Le porc, non.

Autre pratique religieuse fondamentale pour les juifs : la circoncision des garçons. La circoncision est le symbole de l’alliance des hommes avec Dieu. Cette opération est réalisée dans les sept jours qui suivent la naissance.

bannière definition

Définition

Circoncision :

La circoncision désigne l’opération qui consiste à couper un morceau de la peau du sexe des garçons lorsqu’ils sont encore nourrissons.

La prière et le calendrier des principales fêtes juives

Les juifs prient tous les jours. Le samedi est le jour du shabbat, c’est-à-dire le jour de la semaine consacré à Dieu. Ce jour-là, tout travail est interdit.

L’année est ponctuée par de nombreuses fêtes religieuses qui rappellent de grands moments de l’histoire biblique du peuple hébreu. Pessah (Pâque) est la fête la plus importante du calendrier juif.

Les principales fêtes juives-histoire-6e

Les lieux de la religion juive

bannière à retenir

À retenir

Le lieu sacré du culte juif est, selon la Bible, le Temple de Salomon.

Ce temple, dont la construction avait été ordonnée par le roi Salomon au Xe siècle avant J.-C., aurait abrité l’Arche d’Alliance, placée dans le saint des saints. On peut en voir une représentation sur l’image ci-dessous. Le temple de Salomon est détruit par l’armée babylonienne en 587 avant J.-C.

bannière definition

Définition

Arche d’Alliance :

L’Arche d’Alliance est le coffre qui, selon la Bible, contient les Tables de la Loi données à Moïse sur le Mont Sinaï. C’est un coffre de bois recouvert d’or. Il est placé dans le saint des saints, l’espace le plus sacré du Temple de Salomon, puisqu’il est considéré comme la résidence de Yahvé.

Le Temple de Salomon (reconstitution selon la description de la Bible)-histoire-6e Le Temple de Salomon (reconstitution selon la description de la Bible)

bannière definition

Définition

Holocauste :

Un holocauste désigne, dans la religion juive, un sacrifice offert à Dieu. C’est un animal qui est entièrement brûlé sur l’autel du Temple de Salomon.

Vers 515 avant J.-C., un autre temple, dit le Temple de Jérusalem, est reconstruit. Des prêtres y pratiquent des sacrifices. Mais ce temple est à nouveau détruit par les Romains, en 70 après J.-C. L’unique vestige de ce second temple de Jérusalem est le mur des Lamentations, le lieu le plus sacré du judaïsme aujourd’hui.

Le mur des Lamentation à Jérusalem ©Sheepdog85 Le mur des Lamentation à Jérusalem ©Sheepdog85

Loin du temple de Jérusalem, les juifs de la Diaspora prient dans des synagogues sous la direction de rabbins.

Conclusion :

Le judaïsme naît au Ier millénaire avant J.-C., au Proche-Orient. Les Hébreux, appelés les juifs après l’exil en Mésopotamie, abandonnent le polythéisme et décident de ne vénérer qu’un seul et unique dieu, Yahvé. C’est donc le premier peuple monothéiste de l’histoire. Et si leurs royaumes sont détruits et qu’ils restent dominés par des puissances étrangères, les juifs conservent et consolident leur religion au sein d’une Diaspora qui s’étend, au Ier siècle avant J.-C, en Asie, en Europe et en Afrique.