Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le manque de qualifications : une des causes du chomage

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

La relation entre le marché du travail et le niveau de diplôme

  • Le marché du travail est le lieu de rencontre des employeurs et des futurs salariés.
  • Dans une situation de marché à l’équilibre (autant d'emplois disponibles que de personnes en recherche d'emploi), on parle de plein emploi. Ce plein emploi étant rarement réalisé, des personnes souhaitent travailler mais ne trouvent pas d’entreprises prêtes à les embaucher. Ce phénomène s’appelle le chômage.
  • Le taux de chômage se calcule parmi la population active, et par rapport au nombre d’entrées et de sorties sur le marché du travail (départs à la retraite, créations ou disparitions d’entreprises, etc.).
  • Il existe une corrélation entre le niveau de diplôme et le taux de chômage. Ne pas avoir de diplôme augmente le risque de se retrouver au chômage.
  • Les personnes peu ou pas diplômées sont généralement plus exposées à l’emploi précaire et donc à une situation d’instabilité et d’incertitude sur l’avenir professionnel. Toutefois, les politiques gouvernementales tendent à valoriser les compétences des demandeurs d’emploi non diplômés et à développer des encadrements (via les missions locales et le Pôle emploi) et des parcours adaptés (les VAE par exemple).

Les caractéristiques des populations vulnérables

  • En matière de chômage, on observe des disparités en fonction du sexe. Malgré une évolution positive, les femmes restent considérées comme une population plus vulnérable que les hommes, car elles occupent souvent des emplois moins qualifiés, moins rémunérateurs et plus précaire (temps partiel). De plus, leurs expériences professionnelles sont moins valorisées en raison d'interruption de carrière plus fréquentes (maternité).
  • On observe également un lien entre la catégorie sociale et le taux de chômage. Les travailleurs les moins qualifiées, comme les ouvriers et les employés, sont plus touchées par le chômage que les cadres.
  • L’origine sociale des populations est aussi potentiellement l’une des causes du chômage, du fait de différences d’accès à certains emplois, mais aussi du fait de possibles discriminations.