Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le poids de l'opinion publique et des médias dans la démocratie

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L’essor des médias et de l’opinion publique

  • À partir de l’invention de l’imprimerie au XVe siècle, les livres et les informations qu’ils contiennent sont diffusés auprès d’un plus large public. Cela représente une révolution qui contribue à une meilleure circulation des connaissances et participe au développement de l’humanisme.
  • L’essor de la presse écrite et des nouvelles techniques liées à l’industrialisation (telles que la radio et la télévision) rendent l’information plus accessible. Grâce à cette nouvelle ouverture sur le monde, les idées des uns et des autres circulent plus facilement et plus rapidement.
  • L’éducation gratuite et obligatoire permet d’alphabétiser, en France, un nombre plus important d’individus dès la fin du XIXe siècle.

Les médias participent à la formation de l’opinion publique

  • Dès le XIXe siècle, les médias participent activement à la formation de l’opinion publique.
  • Par exemple, grâce aux journalistes et à la presse écrite, la société française a pu se forger une opinion sur l’affaire Dreyfus.
  • Plus tard, au XXe siècle, la radio et la télévision participent à la formation des idées à l’occasion de certains événements historiques ou de crises politiques. On assiste d’ailleurs, durant la Seconde Guerre mondiale, à une véritable « guerre des ondes ».
  • On pense notamment à l’appel du 18 juin 1940. Grâce aux ondes de la BBC (radio britannique), le général de Gaulle appelle la population française à poursuivre le combat contre les Allemands.

Les limites imposées aux médias

  • Les professionnels des médias sont soumis à des règles déontologiques. Les journalistes doivent vérifier leurs sources et les informations qu’ils publient ou diffusent.
  • Internet permet une diffusion immédiate des informations. La surveillance et surtout la vérification des informations publiées sur les sites ou blogs sont compliquées. Une fausse information peut rapidement devenir virale et se répandre dans le monde entier.
  • Diverses actions ont été mises en place afin de sensibiliser les populations au problème des fausses nouvelles (fake news en anglais) à travers par exemple des campagnes de sensibilisation.
  • En novembre 2018, le Parlement français a adopté la loi anti-fake news contre la manipulation de l’information. Elle est utilisée notamment en période électorale.