Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le réflexe myotatique

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Définitions à retenir : réflexe myotatique, muscles antagonistes, électromyogramme, centre nerveux, nerfs rachidiens, arc réflexe.

Mouvement et communication nerveuse

Le système nerveux permet une communication entre le récepteur et l’effecteur du mouvement en faisant circuler des informations : les messages nerveux sensitifs et moteurs. Le message nerveux moteur est à l’origine du mouvement.

  • Un mouvement est déclenché par une stimulation extérieure qui est reçue par un organe sensoriel : le récepteur.
  • Ce signal est transformé en message nerveux qui va être acheminé jusqu’au système nerveux pour être traité.
  • Le système nerveux comprend les centres nerveux, c’est-à-dire le cerveau, la moelle épinière, et les nerfs qui assurent la communication entre les organes et les centres nerveux. On appelle les nerfs qui relient les centres nerveux aux muscles, les nerfs rachidiens.
  • Un message nerveux sensitif va donc être transporté de l’organe récepteur au centre nerveux par les nerfs.
  • Le centre nerveux, notamment le cerveau, va analyser le message nerveux sensitif et va créer un message nerveux moteur en réponse.
  • Ce message va alors être transporté jusqu’à l’organe effecteur, le muscle, grâce aux nerfs.

Le réflexe myotatique

  • Le réflexe myotatique est une contraction du muscle en réponse à son propre étirement.
  • Sous l’effet d’un stimulus, un message nerveux est transmis à la moelle épinière et va être acheminé vers l’organe effecteur à l’origine du mouvement. Ce trajet constitue un arc réflexe.
  • On dit que cet arc réflexe est médullaire car le centre nerveux est la moelle épinière et non le cerveau.