Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le réflexe myotatique, partie 4

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Avant de commencer, regarde la vidéo

Introduction :

Le message nerveux à l’origine d’un mouvement se propage dans l’organisme à travers un réseau de neurones. Au sein d’un neurone, le message nerveux va des dendrites à l’axone sous forme de courant électrique. Les neurones ne sont pas reliés entre eux ce qui empêche la transmission du message nerveux sous forme électrique entre deux neurones.
Nous verrons donc comment ces messages sont transférés d’un neurone à l’autre.

Rappels

Lors d’un coup de marteau sur le tendon, le stimulus est capté par l’organe sensoriel, ici les fibres musculaires. L’information est alors récupérée par la dendrite du neurone sensitif, enroulée autour de cette fibre, et dirigée vers le corps cellulaire du neurone, puis jusqu’à son axone.

Le transfert du message nerveux entre ce neurone sensitif et le motoneurone se fait au niveau de la synapse neuro-neuronique dans la moelle épinière. Le message parcourt alors le motoneurone sous forme de message nerveux électrique de la moelle épinière jusqu’au muscle. Le passage du message entre le motoneurone et le muscle se fait grâce à la synapse neuro-musculaire.

Schéma du message nerveux musculaire Schéma du message nerveux musculaire

Il y a donc dans le réflexe myotatique deux types de synapses, la synapse neuro-neuronique et la synapse neuro-musculaire.

Un neurone est composé de 3 parties : les dendrites qui captent l’information, le corps cellulaire qui la traite, et l’axone qui se termine par une terminaison synaptique.

Les neurones ne sont pas reliés entre eux. L’axone du premier neurone n’est pas en contact avec les dendrites du neurone suivant, ils sont séparés par un espace que l’on appelle la fente synaptique.

De plus, au sein d’un neurone, le message nerveux se propage de proche en proche sous forme de courant électrique mais ce courant ne peut pas passer d’un neurone à l’autre puisque les deux ne sont pas reliés.

  • Le message nerveux est donc transféré sous une autre forme au niveau des synapses.

Neurone présynaptique

Ce schéma montre la terminaison synaptique de l’axone d’un neurone qu’on appelle aussi le neurone présynaptique.

Schéma d’une terminaison synaptique Schéma d’une terminaison synaptique

Voici la représentation d’une terminaison synaptique vue au microscope lorsque le neurone est au repos, elle contient des vésicules. Ces vésicules contiennent des neurotransmetteurs qui sont des molécules d’acétylcholine.

bannière definition

Définition

Neurotransmetteurs :

Les neurotransmetteurs sont des messagers chimiques qui vont être déversés dans la fente synaptique par exocytose lorsque le neurone est excité.

Schéma de l’exocytose Schéma de l’exocytose

bannière definition

Définition

Exocytose :

L’exocytose est l’expulsion d’éléments cytoplasmiques à l’extérieur d’une cellule. Les vésicules des neurotransmetteurs vont se rapprocher de la membrane de la cellule et vont fusionner avec elle, ce qui va permettre de rejeter les éléments à l’extérieur de la cellule.

L’exocytose est déclenchée lorsque des potentiels d’action traversent le neurone. Les neurotransmetteurs vont alors être expulsés dans la fente synaptique et transfèrent le message nerveux vers les dendrites du neurone suivant, le neurone postsynaptique.

  • Le message nerveux sous forme électrique est donc transformé en message nerveux chimique pour traverser la fente synaptique.

Lorsque le train de potentiel d’action s’arrête, les neurotransmetteurs sont recapturés par le neurone présynaptique, le message est donc stoppé.

Neurone postsynaptique

Les récepteurs spécifiques sur la membrane du neurone fixent les neurotransmetteurs qui vont induire un message nerveux au sein du neurone. Ce message est transporté au sein du neurone sous forme de courant électrique.

  • Plus la fréquence de potentiels d’action est élevée, plus les vésicules libéreront des neurotransmetteurs, donc plus la concentration de ces neurotransmetteurs sera importante dans la fente synaptique.

Au niveau d’une synapse, le message nerveux est donc codé chimiquement en concentration de neurotransmetteurs.
Le transfert de message doit donc se faire par voie chimique.

Voici le cheminement du message nerveux au niveau de deux neurones :

 Schéma de deux synapses au repos Schéma de deux synapses au repos

Le premier schéma représente deux synapses au repos, il n’y a eu aucun stimulus extérieur. On peut y observer les vésicules de neurotransmetteurs sur le neurone présynaptique et les récepteurs spécifiques sur le neurone postsynaptique.

Schéma du passage d Schéma du passage d’un message nerveux entre deux neurones

Un stimulus extérieur a créé un train de potentiels d’action, donc un message nerveux électrique qui parcourt le neurone présynaptique. Ces potentiels d’action engendrent l’exocytose des neurotransmetteurs dans la fente synaptique.

Ici, le message nerveux est transmis au neurone postsynaptique sous forme chimique. En effet, les neurotransmetteurs viennent se fixer aux récepteurs de la membrane postsynaptique.

Cette fixation engendre un message nerveux électrique au sein du neurone postsynaptique qui sera transféré jusqu’au corps cellulaire puis à l’axone.

  • Le message nerveux chimique a donc été retransformé en message nerveux électrique.

Conclusion :

Les messages nerveux sont transmis au sein de l’organisme par un réseau de neurones. Dans les neurones, les messages sont véhiculés sous forme électrique. Ils sont codés en potentiels d’action. La fréquence de ces potentiels d’action est proportionnelle à l’intensité du stimulus.

Le message est ensuite transmis d’un neurone à l’autre sous forme chimique, il est codé en concentration de neurotransmetteurs.