Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Le réflexe myotatique, partie 4

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

0/2
0 / 10
Challenge tes acquis !
Remporte un max d’étoiles
et de school coins !
`

Les messages nerveux sont transmis au sein de l’organisme par un réseau de neurones. Dans les neurones, les messages sont véhiculés sous forme électrique. Ils sont codés en potentiels d’action. La fréquence de ces potentiels d’action est proportionnelle à l’intensité du stimulus.

Le message est ensuite transmis d’un neurone à l’autre sous forme chimique, il est codé en concentration de neurotransmetteurs.

Le neurone pré-synaptique

  • La terminaison synaptique contient des vésicules, qui contiennent elles-mêmes des neurotransmetteurs qui sont des molécules d’acétylcholine.
  • Ces neurotransmetteurs sont des messagers chimiques qui vont être déversés dans la fente synaptique par exocytose lorsque le neurone est excité.
  • L'exocytose est déclenchée lorsque des potentiels d’action traversent le neurone. Les neurotransmetteurs vont alors être expulsés dans la fente synaptique et transfèrent le message nerveux vers les dendrites du neurone suivant, le neurone post-synaptique.
  • Le message nerveux sous forme électrique est donc transformé en message nerveux chimique pour traverser la fente synaptique.
  • Lorsque le train de potentiel d’action s’arrête, les neurotransmetteurs sont recapturés par le neurone pré-synaptique, le message est donc stoppé.

Le neurone post-synaptique

  • Les récepteurs spécifiques sur la membrane du neurone fixent les neurotransmetteurs qui vont induire un message nerveux au sein du neurone. Ce message est transporté au sein du neurone sous forme de courant électrique.
  • Plus la fréquence de potentiels d’action est élevée, plus les vésicules libéreront des neurotransmetteurs, donc plus la concentration de ces neurotransmetteurs sera importante dans la fente synaptique.
  • Au niveau d’une synapse, le message nerveux est donc codé chimiquement en concentration de neurotransmetteurs.
  • Le message nerveux chimique a été retransformé en message nerveux électrique.