Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Le rôle économique des politiques conjoncturelles (suite)

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Objectifs

  • Définir ce que sont une politique budgétaire et une politique monétaire.
  • Comprendre comment ces politiques s’articulent au sein d’une policy mix.

Définitions à connaître : politique budgétaire, stabilisateurs automatiques, policy mix.

La politique budgétaire

  • La politique budgétaire peut être expansive ou restrictive.
  • Keynes justifie la politique budgétaire expansive au travers de la notion d’effet multiplicateur (k). Selon cette notion, la dépense initiale (I) de l’État va entrainer une variation amplifiée du revenu (R) et de la production en fonction de la propension à consommer (c). La propension à consommer désigne la part du revenu qui est consacré à la consommation. Selon Keynes k=11ck=\dfrac{1}{1-c} et ΔR=k×ΔI{\Delta}R=k \times {\Delta}I
  • Ce type de politique ne produit ces effets que si l’économie a subi un choc de demande. Si, au contraire, la situation économique du pays provient d’un choc d’offre, ce type de politique n’aura pas d’effet sur l’économie mais produira de l’inflation.
  • Le budget de l’État évolue automatiquement en fonction de la conjoncture économique en raison des mécanismes déjà en place avant une crise.
  • Sans modification des mécanismes en place, le budget de l’État permet de réduire l’impact d’une récession. Mais il verra son déficit public augmenter.
  • À partir de 2010, sous l’impulsion de la Commission européenne, certains pays, dont la France, ont dû appliquer des politiques budgétaires restrictives.

La politique monétaire

  • La politique monétaire peut être expansive ou restrictive.
  • La BCE est la seule autorité compétente en Europe pour mener la politique monétaire de la zone euro. Elle peut agir sur le coût du refinancement, effectuer une procédure d’open market, ou agir sur les réserves obligatoires.
  • Lors de la crise de 2008, les banques centrales ont utilisé des mesures non conventionnelles (quantitative easing, credit easing ou LTRO).

Les policy mix

  • La coordination de la politique budgétaire et de la politique monétaire peut avoir des effets positifs.
  • La zone euro est une zone économique dans laquelle il existe une seule politique monétaire pour toute la zone, et des politiques budgétaires différentes pour chaque État membre. Il est donc difficile de réaliser une policy mix.