Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Le texte narratif : la bande dessinée

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L’organisation d’une bande dessinée

La bande dessinée est souvent désignée comme le 9e art.

C’est un texte narratif, qui raconte une histoire à travers les paroles des personnages et les dessins. L’histoire peut être drôle, fantastique, policière…

L’auteur peut écrire et dessiner la bande dessinée en entier mais souvent, on trouve un auteur pour le texte et un illustrateur pour les dessins.

Le livre qui contient une bande dessinée s’appelle un album. L’histoire peut être longue et se lire du début à la fin de l’album. Elle peut aussi se découper en histoires courtes qui peuvent faire seulement une demi-page.

Une page de bande dessinée s’appelle une planche. Les dessins se lisent de gauche à droite.

bannière attention

Attention

Les bandes dessinées se lisent comme un livre, de gauche à droite.
Mais dans le cas de la plupart des mangas, les bandes dessinées japonaises, la lecture se fait de droite à gauche (comme se lit le japonais). On commence donc l’histoire à la dernière page.

Sur une planche, on trouve une succession horizontale de dessins, c’est une bande.

Les cadres dans lesquels se trouvent les dessins s’appellent des vignettes.

découpage d’une bande dessinée - lecture et compréhension - français - CM1

Dans chaque vignette, se trouvent :

  • un dessin ;
  • parfois une ou plusieurs bulles (on nomme aussi une bulle, un phylactère) dans lesquelles sont écrites les paroles ou les pensées des personnages ;
  • parfois un cartouche, un cadre rectangulaire où le narrateur donne des précisions sur l’histoire ou les personnages.

découpage d’une case de bande dessinée - lecture et compréhension - français - CM1

Bulles, idéogrammes et onomatopées

Chaque bulle est reliée au personnage qui parle par un appendice.

Selon les paroles ou les pensées d’un personnage, les bulles peuvent changer de forme.

bulles bande dessinée - lecture et compréhension - CM1 - SchoolMouv

La taille des lettres est importante dans les bulles : quand les mots sont écrits en petit, le personnage chuchote, à l’inverse les mots sont écrits en grandes lettres épaisses quand il crie.

onomatopées - lecture et compréhension - français - CM1

Pour aider à la compréhension du texte, on trouve plusieurs éléments :

  • des idéogrammes, ce sont des petits dessins qui représentent une idée, un sentiment, une émotion ; ils remplacent le texte ;

idéogramme - lecture et compréhension - français - CM1

  • des onomatopées, ce sont des petits mots qui imitent des bruits que font un personnage ou une chose dans l’histoire. Le plus souvent, elles ne sont pas dans les bulles ;
bannière exemple

Exemple

L’onomatopée « BANG » est souvent utilisée pour indiquer un bruit fort, une explosion.

onomatopées - lecture et compréhension - français - CM1

Le schéma narratif de la bande dessinée

Comme dans un roman, un conte ou une pièce de théâtre, la bande dessinée se lit chronologiquement.

Elle a le même schéma narratif (5 étapes) :

  • une situation initiale : on découvre le ou les personnages et la situation. On peut répondre aux questions : qui ? quoi ? où ? quand ?
  • un élément déclencheur vient perturber la situation de départ comme l’arrivée d’un personnage, un incident, une disparition… C’est le début de l’histoire ;
  • une suite d’actions et de péripéties ;
  • un élément de résolution qui met fin aux actions : le dénouement ;
  • une fin, où la situation de départ a changé en bien ou en mal, ou alors on retrouve la situation de départ.

schéma narratif de la bande dessinée - lecture et compréhension - français - CM1

bannière à retenir

À retenir

Pour bien comprendre une bande dessinée on doit en permanence faire des liens entre les cartouches, les paroles dans les bulles, les idéogrammes, les onomatopées et le dessin.

Contrairement au récit ou au roman, on ne se fait pas de « film » dans la tête puisque les dessins représentent bien l’histoire. Les personnages sont identifiés : on connait leur aspect physique, leurs sentiments, leurs émotions, leurs pensées et bien sûr leurs paroles.

La lecture d’images

La bande dessinée fait appel à la lecture du texte mais aussi à la lecture d’images.
Dans chaque vignette, on trouve différents plans qui aident à la compréhension :

  • le plan d’ensemble qui situe le lieu de l’histoire (le paysage), les personnages ;

plan d’ensemble - lecture et compréhension - français - CM1

  • le plan moyen qui montre plus particulièrement un personnage en entier par exemple ;

plan moyen - lecture et compréhension - français - CM1

  • le plan américain, ou plan rapproché où le personnage est cadré de plus près, souvent le haut du corps. Cela met ce personnage en avant ;

plan américain - lecture et compréhension - français - CM1

  • le gros plan qui montre une partie du corps ou un objet. Ce plan cadre souvent le visage pour exprimer fortement une émotion.

gros plan - lecture et compréhension - français - CM1

On retrouve ces plans de cadrage au cinéma ou en photographie.

Les personnages peuvent être représentés sous différents angles de vue pour insister sur une situation, une ambiance.

Un personnage peut par exemple être cadré en plongée, c’est-à-dire qu’on le voit de haut. Cela donne une impression de solitude, de détresse du personnage.

plongée - lecture et compréhension - français - CM1

Il peut aussi être cadré en contre plongée, on le voit de dessous. Cela donne une impression de puissance du personnage.

contre-plongée - lecture et compréhension - français - CM1

Le paratexte (la première et la quatrième de couverture) aide aussi à la compréhension. On peut faire des hypothèses sur l’histoire en observant le titre, le décor, le ou les personnages représentés, les couleurs…