Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le tourisme et ses espaces

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Le tourisme et son temps

  • Aujourd’hui, on compte 1,2 milliards de touristes dans le monde. À titre de comparaison, en 1950, on en dénombrait à peine 10 millions.
  • En France, le chômage est en constante évolution depuis le choc pétrolier de 1973, mais le secteur du tourisme, est considéré comme un véritable créateur d’emplois puisqu’il concerne 7,7 % des travailleurs français.
  • Au niveau mondial, l’économie touristique génère des bénéfices annuels de l’ordre de 1 250 milliards de dollars, contre 2 milliards de dollars en 1950.
  • Elle représente 9 % du PIB mondial, 4 % du PIB européen et 6,5 % du PIB français.
  • Le tourisme donne du travail à 10 % de la population active mondiale.
  • La France est le pays le plus touristique au monde (plus de 80 millions de visiteurs par an), suivie par les États-Unis (près de 67 millions par an) et l’Espagne (près de 60 millions par an).
  • Les villes les plus visitées sont Paris, Londres et New York.
  • Ce sont donc les grandes villes et les espaces les mieux intégrés à la mondialisation qui profitent le mieux de cette mobilité. Mais aucun espace ou presque ne reste à l’écart des flux touristiques.
  • L’instabilité politique et les guerres peuvent avoir un effet marginalisant (exemple de la Syrie et de la Tunisie).

Diversification des espaces et espaces en danger

  • L’Europe est le principal foyer émetteur de touristes : 50 % des voyageurs mondiaux. L’Amérique du Nord a été remplacée par l’Asie de l’Est en deuxième position.
  • Avec 100 millions de Chinois voyageurs en 2014 (contre 10 millions en 2003), la Chine est devenue le premier pays émetteur de touristes.
  • Le tourisme ne concerne plus uniquement les pays riches. Les pays émergents voient cette pratique se développer. Le tourisme est donc en constante évolution.
  • Dans le cas des pays récepteurs, le tourisme ouvre la voie de l’enrichissement.
  • Si le secteur touristique représente 4 % du PIB européen, au Maroc, le tourisme représente près de 9 % du PIB.
  • Il est donc l’un des principaux revenus des pays du Sud : 40 des PMA ont choisi le tourisme comme principal moteur de leur croissance.
  • Des investissements sont réalisés dans l’amélioration des infrastructures de transport et d’hébergement, dont peuvent tirer profit les habitants.
  • La part de l’Amérique du Sud dans le tourisme mondial n’a cessé d’augmenter ces dix dernières années. De même, l’Asie-Pacifique, et principalement la Chine, apparaît comme un nouveau centre du tourisme mondial.
  • Le tourisme fournit des emplois et favorise le niveau de vie. Il permet aussi de découvrir des cultures différentes.
  • Le tourisme est donc un facteur déterminant d’intégration à la mondialisation.
  • Le tourisme de masse incontrôlé représente une vraie menace pour notre planète (surexploitation, pollution, dégradations).
  • Les autorités prennent davantage conscience de la nécessité d’un écotourisme.