Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Le vocabulaire du théâtre

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Les particularités du texte théâtral

  • Un texte théâtral n’est pas une œuvre en soi mais un outil de travail. L’œuvre, c’est la représentation du texte.
  • Les didascalies sont des indications scéniques qui apparaissent sur le texte théâtral et que les acteurs ne jouent pas. On distingue les didascalies initiales des didascalies internes. Les noms des personnages et les numéros d’actes et de scènes sont également des didascalies.
  • La scène au théâtre est tout à la fois le lieu sur lequel les comédiens jouent et le découpage de la pièce en plusieurs unités narratives. On change de scène à chaque fois qu’un personnage entre ou sort de scène.
  • Un acte rassemble plusieurs scènes (dont le nombre peut varier). Le nombre d’actes par pièce se limite en général à trois ou cinq dans les pièces classiques.
  • On écrit toujours l’acte en chiffre romain et la scène en chiffre arabe.
  • La scène d’exposition est le nom de la première scène d’une pièce de théâtre. Le dénouement est la dernière scène, où tous les nœuds dramatiques se défont.
  • Le hors-scène au théâtre est tout ce qui intervient durant la pièce et qui n’est pas montré au spectateur.
  • Au théâtre, les acteurs jouent comme s’il n’y avait pas de public. Tout se passe comme si un mur transparent séparait la scène des spectateurs. C’est le quatrième mur.

Le texte théâtral

  • Le dialogue théâtral est une succession de répliques que s’échangent deux personnages, ou plus, au théâtre. C’est la façon la plus courante d’écrire du théâtre.
  • Les stichomythies sont des répliques très courtes entre les personnages. Elles servent à montrer l’exaltation des sentiments, qu’il s’agisse d’amour, de peur, de haine ou d’exaspération.
  • L’aparté est une réplique adressée au public que les autres acteurs sur scène font semblant de ne pas entendre. Ce procédé crée une connivence avec le public, il est très utilisé en comédie.
  • Un monologue est une longue prise de parole par un personnage qui se parle à lui-même alors qu’il est, ou se croit, seul sur scène.
  • Les stances sont les différentes strophes d'un monologue versifié. Elles sont de même longueur et de même rythme. Elles servent à prendre une décision face à un dilemme. La dernière des stances est celle qui apporte finalement la solution ; elle s’appelle la chute.
  • Au théâtre, une tirade, c’est lorsqu’un des personnages monopolise la parole pour un long moment, aux dépens des autres personnages sur scène.

La tragédie et la comédie

  • La tragédie est une pièce de théâtre rédigée en alexandrins. Elle comporte cinq actes et se termine généralement par la mort du personnage principal.
  • La comédie est un genre théâtral populaire le plus souvent rédigé en prose. Elle comporte généralement 3 ou 5 actes.
  • Il existe différents types de comique : le comique de mot, de geste, de répétition, de situation, et de mœurs ou de caractère.
  • Le théâtre classique possède des règles contraignantes : la règle de vraisemblance, la règle de bienséance, et la règle des trois unités.
  • Ces règles ont peu à peu été remises en question. Le théâtre de l’absurde, apparu après la Seconde Guerre mondiale, en est une bonne illustration.