Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les aliments, une source d'éléments vitaux pour l'organisme

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

Notre organisme est en fonctionnement permanent et nous le percevons bien grâce aux battements de notre cœur, aux mouvements respiratoires, aux sons ou aux images qui nous parviennent. Aussi, comme pour toute « machine », il faut de l’énergie à notre organisme pour fonctionner.

Nous verrons dans ce cours que les aliments contiennent ce dont l’organisme a besoin en quantité et en qualité variables et que les besoins de l’organisme, qu’il faut combler pour rester en bonne santé, varient en fonction d’un certain nombre de paramètres.

Des apports alimentaires variables

La composition des aliments

Les informations nutritionnelles présentes sur une boîte de gâteaux indiquent la composition, ou teneur, en éléments contenus dans l’aliment.

Analyse moyenne Teneur pour 100 g Analyse moyenne Teneur pour 100 g
Énergie 1940 kJ ou 465 kcal Vitamine E 3,6 mg
Matières grasses ou lipides 16 g Vitamine B1 0,35 mg
Sucres ou glucides 69 g Calcium 302 mg
Protéines ou protides 7,2 g Magnésium 113 mg
Sel 0,43 g Fer 4,2 mg

Un aliment contient de l’énergie et des matières qui contribuent au fonctionnement de notre organisme.
Pour chaque aliment, ces teneurs sont différentes. Ainsi, un aliment peut être plus ou moins énergétique et plus ou moins riche en matières grasses ou en sucres.

  • La qualité d’un aliment varie donc en fonction de sa composition.
bannière astuce

Astuce

Les pouvoirs publics ont mis en place le nutri-score, affectant une lettre aux aliments afin de nous aider à évaluer leur qualité. Le nutri-score va de A (favorable) à E (moins favorable).

À partir de ces compositions, les nutritionnistes ont classé les aliments en sept grandes familles formant une pyramide qui permet de bien visualiser les consommations recommandées par jour.

La pyramide nutritionnelle des familles d’aliments-svt-6eme-schoolmouv

Pour être en bonne santé, il est conseillé de suivre les indications de consommation de la pyramide. La consommation des produits sucrés et gras doit être limitée alors que celle des fruits et légumes peut aller jusqu’à cinq parts par jour.

bannière attention

Attention

Ce n’est pas parce qu’un aliment n’a pas un goût sucré qu’il ne contient pas de sucres ou de glucides. En effet, certains sucres peuvent être « cachés », c’est-à-dire que leur goût est masqué par d’autres éléments composant l’aliment ou n’ont tout simplement pas le goût de sucre. Nous pouvons citer les pâtes riches en amidon, qui est un glucide n’ayant pas le gout de sucre.

Comparaison des apports de deux repas

Lorsque l’on compose un repas, on incorpore différents aliments et c’est l’ensemble de ces aliments qui apportera à l’organisme la totalité des nutriments nécessaires sur une partie de la journée.

bannière definition

Définition

Nutriments :

Éléments contenus dans les aliments et libérés dans l’organisme une fois digérés.

Prenons l’exemple de deux petits déjeuners.

Apports nutritionnels de deux petits déjeuners-svt-6eme-schoolmouv

Chacun de ces petits déjeuners propose des aliments différents. Leur teneur en nutriments va alors être différente. En effet, le deuxième petit déjeuner est moins riche en sucres que le premier (10 % contre 28 %). Il est aussi moins gras et il apporte moins de protéines. Ainsi, deux repas différents n’apporteront pas les nutriments en même quantité à l’organisme.

Il devient alors important de bien composer ses repas en respectant les recommandations inscrites dans la pyramide nutritionnelle qui permettront d’éviter le surpoids ou autres déséquilibres alimentaires.

bannière à retenir

À retenir

Les aliments apportent à l’organisme des nutriments (glucides, lipides, protéines, vitamines et sels minéraux essentiellement) en quantité et en qualité variables. Ils sont une source d’énergie et de matière pour notre corps.

Les besoins alimentaires de l’organisme

Lorsque nous n’avons pas mangé depuis un moment, nous ressentons la faim. Cette sensation indique que notre organisme a des besoins en aliments. Mais ces besoins diffèrent suivant les individus. En effet, nous remarquons que certains d’entre nous ont besoin de manger plus que d’autres. Il doit donc exister des paramètres influençant nos besoins alimentaires.

Dépenses énergétiques en kJ/h selon l’activité
Sommeil 210
Marche 680
Activité réduite (position assise) 250
Sport 2100

Voyons comment notre activité physique peut influencer nos besoins. Pendant son sommeil, un jeune garçon de 16 ans dépense 210 kJ par heure alors que s’il marche, il dépense 680 kJ par heure. Une séance de sport d’une heure lui fera dépenser 2100 kJ. Ainsi, plus notre activité physique est élevée, plus notre dépense d’énergie est grande. Comme ce sont les aliments qui apportent de l’énergie, alors nos besoins alimentaires vont également varier en fonction de notre activité physique.

Les besoins énergétiques d’individus d’âges différents-svt-6eme-schoolmouv

Les besoins de ces individus sont différents. Or nous pouvons remarquer qu’ils n’ont pas le même âge. Un adolescent de 16 à 19 ans présente des besoins énergétiques supérieurs à ceux d’un adulte de plus de 40 ans parce que son organisme est en pleine croissance. Ainsi, la dépense énergétique et les besoins alimentaires varient avec l’âge.

bannière à retenir

À retenir

Nos besoins alimentaires varient en fonction de notre activité physique, de notre âge et des conditions dans lesquelles nous nous trouvons.

Conclusion :

Les aliments contiennent des nutriments (glucides, lipides, protides, vitamines) en quantité et en qualité variables. Chaque aliment appartient ainsi à un groupe servant de base dans la composition de nos menus quotidiens. Il est nécessaire que l’alimentation soit équilibrée pour apporter à l’organisme l’énergie et la matière dont il a besoin. Pour autant, ces besoins varient en fonction de notre âge, de notre activité physique et des conditions de notre environnement.