Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.

Les diabètes, des défauts de régulation de la glycémie

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Définitions à retenir : diabète, insulémie, rétinopathie, maladie auto-immune, allèle de susceptibilité, maladie multifactorielle, insulinorésistance

Les diabètes et leurs conséquences

  • La glycémie qui est le taux de sucre dans le sang varie peu au cours d’une journée. À jeun, elle est comprise entre 0,7 et 1,1 g/L et n’excède pas 1,4 g/L après les repas. Lorsque la glycémie n’est pas comprise dans cette norme la personne est diabétique.
  • Le diabète est une maladie qui touche de plus en plus de monde dans l’ensemble des pays du monde. On dit que c’est une pandémie non contagieuse.
  • Le diabète est une maladie diagnostiquée à l’aide d’une prise de sang. Si la valeur de glycémie est supérieure à 1,26 g/L à jeun à deux reprises, la maladie est avérée. On peut également diagnostiquer la maladie si la valeur de glycémie est supérieure à 2 g/L à n’importe quel moment de la journée. Le diabète est donc une maladie caractérisée par une hyperglycémie chronique, c'est-à-dire permanente.
  • Il existe deux types de diabètes : le diabète de type 1 (DT1) et le diabète de type 2 (DT2).
  • Le diabète entraîne des disfonctionnements des organes et des risques :
  • d’accidents vasculaires cérébraux ;
  • d’infarctus du myocarde ;
  • d’insuffisance rénale ;

Le diabète de type 1

  • Le diabète de type 1 est appelé également diabète insulinodépendant. Il survient lorsque les cellules β\beta des îlots de Langerhans ont été détruites par les propres lymphocytes T de la personne.
  • C’est une maladie qualifiée d’auto-immune. Les cellules β\beta détruites, il n’y a plus d’insuline sécrétée par la personne qui ne peut donc plus réguler sa glycémie.

Le diabète de type 2

  • Le diabète de type 2 est caractérisé par le fait que les cellules cibles de l’insuline deviennent insulinorésistantes : elles ne réagissent plus au message donné par l’insuline.