Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les différences à l’origine des idées préconçues

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Introduction :

« Toute créature humaine est un être différent, en chacun de ceux qui la regardent. »

Anatole France, écrivain français du XIXe et du XXe siècle, présente ici une définition de la différence. Mais qu’entendons-nous précisément par différence ? Il s’agit d’un ensemble de caractères qui permettent de distinguer une chose d’une autre ou un être d’un autre être. La différence reste perçue de multiples façons. Dans les domaines artistiques, se distinguer des autres artistes peut permettre de bâtir une carrière. Dans ce cadre, la distinction se présente comme une marque d’originalité. Au sein de la société, l’originalité, la distinction ou la différence peuvent avoir plusieurs conséquences. Certaines personnes peuvent se sentir en marge, voire exclues.

Nous étudierons dans ce cours le rôle des différences dans la construction des idées préconçues au sein de la société.

Pour ce faire, nous présenterons les principales différences qui traversent notre société, puis nous analyserons les conséquences de celles-ci sur les personnes concernées. Enfin, nous montrerons comment lutter contre les préjugés.

Quelles sont les principales différences qui traversent notre société ?

Les différences dans notre environnement

poivrons rouge, jaune et vert Poivrons rouge, jaune et vert – ©Luc Viatour, domaine public

Prenons l’exemple de ces poivrons. Au premier abord, on peut formuler trois remarques. Ce sont tous des végétaux, ils sont de la catégorie des poivrons et ils sont pourtant tous de couleurs différentes. Ainsi, on peut remarquer à travers cet exemple que les différences font partie intégrante de notre environnement. Toutefois, au sein d’un pays organisé et régulé par des lois, la différence peut provoquer certains malentendus.

Les distinctions qui existent parmi les végétaux et les animaux restent les mêmes pour les êtres humains. Ainsi, les êtres humains présentent des différences de taille, de poids, de couleur de cheveux ou de peau. A priori, ces différences ne représentent pas grand-chose face aux similitudes. En effet, les êtres humains possèdent tous des organes vitaux tels que le cœur, les poumons, le cerveau, les reins…

Les différences entre les êtres humains

Ce qui marque réellement la différence est notre aspect extérieur. Il s’agit de la couleur de nos cheveux, de notre taille, de notre poids ou de notre couleur de peau. Ainsi, dans un groupe où la majorité des personnes sont de grande taille, ceux qui sont petits se sentiront différents. Ils pourront être exclus de certaines activités ou être en marge de la société. Des distinctions physiques peuvent donc provoquer des malentendus et véhiculer des idées reçues.

bannière definition

Définition

Idée reçue :

Opinion qui se forme à partir d’un avis et non à partir d’une information vérifiée.

Les différences à l’origine des idées reçues

Les différences culturelles et les idées reçues

« On parle toujours des idées reçues. Mais qui donc les distribue ? »

Le journaliste Bruno Masure pose de manière ironique une question importante. On pourrait la reformuler de la manière suivante : comment se forment les idées reçues ?

La société française est composée de plusieurs cultures différentes. Cela résulte de notre passé colonial.

bannière definition

Définition

Colonisation :

Il s’agit de la conquête et de l’exploitation des richesses des pays d’Afrique, d’Asie et d’Océanie du milieu du XIXe siècle jusqu’au milieu du XXe siècle par les Européens.

En effet, la présence des Européens sur d’autres continents a permis la découverte de cultures différentes. Une fois cette période achevée, certains habitants des pays concernés sont venus s’installer en France pour y travailler. À leur tour, ils ont constaté des différences.

Chaque groupe se forge une opinion sur l’autre en s’appuyant sur une croyance et non sur une information vérifiée.

De l’idée reçue au préjugé

« Le préjugé est enfant de l’ignorance. »

L’écrivain britannique William Hazlitt montre à travers cette phrase que les préjugés sont provoqués par la méconnaissance de l’autre. C’est ainsi que certains préjugés ont traversé l’histoire.

Par exemple, l’idée selon laquelle les roux auraient une odeur désagréable sévit depuis le Moyen Âge. Gustave Flaubert, écrivain du XIXe siècle et auteur du Dictionnaire des idées reçues (ouvrage inachevé paru en 1913), écrivait pourtant en 1857 dans Madame Bovary : « De l’autre côté du corridor était le cabinet de Charles […] L’odeur des roux pénétrait à travers la muraille, pendant les consultations, de même que l’on entendait de la cuisine, les malades tousser dans le cabinet. » Un écrivain aussi important que Flaubert ne peut qu’influencer la société en véhiculant de telles idées.

bannière à retenir

À retenir

Les idées reçues sont des opinions qui se forment à partir d’avis. Il ne s’agit pas d’informations qui ont été vérifiées.

Les préjugés quant à eux représentent des jugements. Ils sont formulés sans avoir pris le temps de connaître la ou les personnes concernées par le jugement. Les préjugés se forment ainsi à partir des idées reçues.

Prenons comme exemple une personne rencontrant un individu roux et de nationalité allemande. Elle a entendu que les roux avaient une odeur désagréable et que les allemands buvaient beaucoup d’alcool. Elle peut donc, avant même de discuter avec cet individu et de faire sa connaissance, penser qu’il sent mauvais et que c’est un gros buveur et ainsi avoir des préjugés.

De nos jours, les roux subissent donc encore ces préjugés. Parfois, ils subissent même des plaisanteries déplacées.

Les préjugés peuvent donc avoir des conséquences importantes sur les personnes concernées. Aujourd’hui, il existe différents moyens pour lutter contre les préjugés au sein de notre société.

Les moyens pour lutter contre les préjugés

Les actions citoyennes contre les préjugés

bannière à retenir

À retenir

Nous avons pu voir que les préjugés répondaient à des croyances ancrées depuis plusieurs siècles. Véhiculées par les médias, par les œuvres littéraires, par notre famille, nous les transmettons parfois inconsciemment.

Alors, comment lutter contre ces croyances dont nous ne sommes pas réellement conscients ?
Pour agir concrètement contre les préjugés il faut une prise de conscience. Les personnes de ces idées reçues donnent souvent l’alerte. Ils s’organisent au sein d’un collectif ou d’une association, ils mettent en place des manifestations, sollicitent les pouvoirs publics et se déplacent dans les écoles pour sensibiliser les élèves ou étudiants.

Le Forum des Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations est une association qui agit en faveur de l’intégration des migrants dans leur société d’accueil et met en œuvre des actions pour déconstruire certaines idées reçues par rapports aux migrants.

bannière definition

Définition

Migrant :

Il s’agit d’une personne qui quitte son pays pour des raisons économiques et/ou politiques. Son départ est forcé.

Ainsi, cette association met ses compétences et ses connaissances au service des minorités en difficulté dans la société.

Parfois, la prise de conscience provient d’une seule personne.

L’action individuelle contre les préjugés

« J’ai une petite idée comme ça […] un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour ».

C’est ainsi que s’exprimait l’humoriste français Coluche en septembre 1985 au micro d’une grande radio française. C’était le point de départ des Restos du Cœur. Il a décidé, à ce moment-là, de mettre sa notoriété et sa générosité au service des plus démunis. Grâce à son action, il a lutté contre les préjugés à l’égard des pauvres. Cette action individuelle s’inscrit dans le domaine de la philanthropie.

bannière definition

Définition

Philanthropie :

Il s’agit de l’action désintéressée d’une personne envers d’autres.

Nous pouvons également prendre l’exemple de Lilian Thuram, ancien international de football français, qui est à l’origine d’une fondation de lutte contre le racisme. Il privilégie l’éducation à la laïcité en insistant sur le fait qu’il serait possible de tous coexister au sein de notre société sans exclusion ni préjugés de couleur ou de religion.

bannière definition

Définition

Laïcité :

Il s’agit du principe de séparation entre la société civile (l’État) et la société religieuse. Cela signifie également que chaque individu peut choisir d’appartenir ou non à une religion.

Conclusion :

Les différences physiques ou culturelles évoluent vers des idées reçues qui se transforment en préjugés de manière inconsciente.
Ce mécanisme se met en place par la diffusion de ces idées par des personnalités possédant le pouvoir économique, culturel ou politique. La société reçoit donc ces idées comme des vérités. Les minorités sont souvent victimes de préjugés car leurs différences peuvent faire peur ou déranger.
Afin de mieux vivre ensemble, certaines actions individuelles, collectives et citoyennes participent à la déconstruction des idées reçues.