Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les dynamiques de la population mondiale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

Une population qui augmente

  • L’amélioration des conditions de vie et les progrès médicaux ont permis de réduire la mortalité partout dans le monde.
  • Le recul de la mortalité a provoqué une augmentation très rapide de la population mondiale : elle est passée de 2,5 milliards en 1950 à 7,4 milliards en 2017.
  • Cette croissance démographique est très inégale à l’échelle mondiale.
  • Elle est forte (+ 2 % par an) dans les pays les plus pauvres, notamment en Afrique et dans quelques pays asiatiques.
  • Dans ces États, l’indice de fécondité reste très élevé et l’accroissement naturel y est très fort.
  • Elle est très basse dans les pays développés (Europe, Amérique du Nord, Japon) et dans quelques pays en développement tels que la Chine et le Brésil (- 1 % par an). L’usage de la contraception s’y est généralisé.
  • Dans certains pays, l’accroissement naturel est très faible, parfois nul ou négatif (Japon, Allemagne, Russie).
  • Ces pays doivent faire face au vieillissement de leur population.
  • En raison d’une baisse rapide de la natalité, il y aura entre 9 et 10 milliards d’habitants sur la planète en 2050.
  • D’ici 2050, l’Inde deviendra le pays qui comptera le plus d’habitants, devant la Chine.
  • L’Asie restera le continent le plus peuplé mais c’est en Afrique que la croissance démographique sera la plus forte.

Un peuplement qui s’étend et se modifie

  • Les hommes sont de plus en plus nombreux à s’installer dans des espaces peu peuplés : ils créent des fronts pionniers. Les
  • Les principaux fronts pionniers agricoles se situent dans les grandes forêts tropicales : au Brésil (en Amazonie), en Indonésie et en Afrique centrale.
  • La déforestation est une conséquence des nouveaux fronts pionniers.
  • D’autres types de fronts pionniers, non agricoles, se développent dans les régions froides comme au Canada ou dans les régions désertiques comme en Chine.
  • Ils sont liés à l’exploitation de ressources minières ou énergétiques.
  • De nouvelles populations arrivent très vite pour peupler ces nouvelles régions.
  • Si l’exode rural est terminé dans les pays développés, il est encore très important dans les pays en développement.
  • La population des villes, notamment des grandes métropoles, ne cesse donc d’augmenter.
  • L’attractivité des littoraux modifie également le peuplement car les hommes s’y installent de plus en plus.
  • Aujourd’hui, plus de 60 % de la population mondiale vit à moins de 60 km d’un littoral.
  • Les littoraux sont aussi devenus la première destination touristique mondiale. Chaque année, des dizaines de millions de personnes sont attirées par les mers chaudes du globe.