Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Les dynamiques du continent africain : l’exemple de l’Afrique de l’Ouest

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

L’Afrique et la mondialisation

  • Longtemps restés en marge des flux de la mondialisation, la part des pays africains dans le marché mondial augmente aujourd’hui de façon continue.
  • Les taux de croissance élevés encouragent les investissements économiques. La Chine investit tout particulièrement dans l’économie africaine.
  • Contre 10 % en 2010, c’est désormais 20 % de la population africaine qui a accès à internet.
  • L’Afrique a connu, en 2014 et 2015, un bond économique inédit.
  • L’Afrique du Sud est un pays particulièrement dynamique (accueil de la coupe du monde de football, membre du G20 et des BRICS).
  • L’Afrique de l’Ouest est devenue la région la plus dynamique du continent (exportations de fer et de minerais).
  • La richesse en pétrole et le développement de l’agriculture du Nigéria lui permettent aussi de dynamiser la région.
  • Le secteur du tourisme se développe également.
  • La croissance démographique de l’Afrique offre un véritable potentiel de développement (population jeune, augmentation de l’alphabétisation et de l’espérance de vie).
  • L’Afrique s’urbanise. Des villes comme Johannesburg ou Lagos pèsent de plus en plus sur la scène internationale.
  • L’un des principaux atouts du continent africain reste ses nombreuses ressources naturelles (minerais et ressources halieutiques).
  • Les nombreux climats et l’étendue des terres sont les promesses d’une agriculture compétitive, qui reste néanmoins à développer.

Des difficultés à surmonter

  • Dans toutes les régions d’Afrique, les dérives politiques représentent une menace toujours présente (corruption, violence ou guerres civiles).
  • Aux coups d’États et aux guerres s’ajoute la menace grandissante du terrorisme (Boko Haram au Nigéria). Les répercutions mondiales de cette instabilité conduisent les États occidentaux à intervenir militairement.
  • Le problème de la malnutrition, très présent en Afrique de l’Est notamment, est un des défis majeurs que le continent africain doit relever.
  • La crise humanitaire et alimentaire du Darfour a causé et continue de causer la mort de milliers de personnes.
  • Le continent reste marqué par le SIDA et connait de nouvelles crises sanitaires (virus Ebola).

Étude de cas : l’Afrique de l’Ouest

  • L’Afrique de l’Ouest a pour frontières l’océan Atlantique à l’ouest, le Sahara au nord et le fleuve Niger au sud.
  • Cet ensemble est composé de 15 pays réunis en une organisation appelée CÉDÉAO.
  • Parmi les 16 pays membres de la CÉDÉAO, la majorité possède un indice de développement humain extrêmement bas. Beaucoup font parti des PMA.
  • C’est le Niger qui possède l’IDH le moins élevé de la planète.
  • La pauvreté de cette région s’explique par une grande instabilité politique.
  • L’Afrique de l’Ouest accumule également les retards en matière d’infrastructures de base.
  • Les inégalités de développement entre les milieux ruraux et les milieux urbains sont particulièrement frappantes en Afrique de l’Ouest.
  • Les 34\dfrac34 des personnes pauvres de l’Afrique de l’Ouest vivent dans les campagnes, alors que les villes se développent.
  • La ville de Lagos a entrepris une véritable expansion économique. Son port est devenu l’un des principaux de tout le continent africain, et la population de Lagos possède un niveau de vie supérieur à celui du reste du pays.
  • Face à ce développement, l’exode rural au Nigéria est massif.
  • Les autorités tentent de maîtriser l’urbanisme de la ville de Lagos. Mais, malgré ce développement économique et cette volonté politique, 70 % des habitants vivent encore dans des quartiers insalubres.