Médaille
N°1 pour apprendre & réviser du collège au lycée.
Marianne

Conforme au programme
officiel 2018 - 2019

Les grands principes de la défense nationale

Déjà plus de

1 million

d'inscrits !

La défense nationale en France

  • En France, c’est la Constitution qui explique l’organisation de la défense nationale. Elle précise dans son article 15 que le Président est le chef des armées. Par ailleurs, il est le seul à pouvoir donner l’ordre d’utilisation de l’arme nucléaire en France. Quant au gouvernement, il peut s’appuyer sur les forces armées pour mener sa politique.
  • Par exemple, lors des attentats du 7 janvier 2015, le gouvernement a mis en place le plan Vigipirate.
  • Les citoyens agissent au cœur de la défense nationale à travers plusieurs actions. Tout d’abord, ils financent le budget de la défense à travers le paiement des impôts. Toutefois, ils peuvent aussi assurer des missions de sécurité ou de défense dans le cadre du service civique et, s’ils le souhaitent, ils peuvent faire partie de la réserve opérationnelle. Ils y assurent une très courte mission de renfort auprès de l’armée de métier.
  • L’armée de métier se compose de l’armée de terre, de l’armée de l’air, de la Marine nationale et de la gendarmerie.

Les principes de la défense nationale dans le monde

  • On entend par sécurité collective l’ensemble des actions menées par l’armée pour protéger le ou les pays auprès desquels elle est engagée. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, la France est membre du conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies.
  • En plus de son armée, la France possède l’arme de dissuasion nucléaire. La France reste donc une puissance militaire très importante à l’échelle mondiale. De ce fait, elle a des responsabilités. L’armée française se déploie dans le monde et assure des missions militaro-humanitaires.
  • L’armée participe également à la sécurité civile en protégeant et en secourant les victimes des agressions et des catastrophes naturelles sur le territoire national.
  • Prenons l’exemple de l’opération Sangaris en Centrafrique en 2013. Des tensions religieuses ont mené à une guerre civile dans le pays. La mission principale de l’armée française était de mettre fin aux massacres et de protéger la population contre des groupes armés.